PARTAGER

Le ministre de la Femme, de l’enfant et du genre, Mme Ndèye Saly Diop Dieng, a remis samedi dernier 6 unités de transformation de produits céréaliers aux groupements de 6 villages de la commune de Niakhène.

6 unités de transformation céréalière ont été remises par le ministre de la Femme, de l’enfant et du genre, Mme Ndèye Saly Diop Dieng, aux groupements de femmes de 6 villages de la commune de Niakhène. Pour le maire Moustapha Sylla, «en 4 ans, 8 unités ont été distribuées dans la commune, mais en une seule année, en 2018, et grâce au ministre de la Femme, 6 unités ont été mises à la disposition des groupements de femmes de sa commune». L’édile de Niakhène qui ajoute que «l’objectif est que chacun des 63 villages de sa commune soit doté d’une unité de transformation» indique qu’un dispositif technique d’accompagnement est mis en place à travers la formation de meuniers qui vont gérer ces unités et des électriciens chargés d’en assurer la maintenance. «C’est une dotation d’unités de transformation qui concourt à la création d’emplois, à la lutte contre le chômage des jeunes et des femmes, à l’allègement des travaux ménagers». D’ailleurs pour lutter contre le chômage des femmes, l’élu informe que la commune avait dégagé une enveloppe de 2 millions de francs Cfa dans le budget de 2016, pour les besoins d’un fonds d’apport, dans une banque de la place, après avoir accompagné les groupements de la commune pour leur formalisation. «Mais après analyse des conditionnalités de financement, il a été noté que les taux d’intérêt étaient trop élevés. Et devant une telle situation, les femmes ne pouvaient pas s’en sortir dans le cadre des activités génératrices de revenus. C’est ainsi que finalement, la décision a été prise d’utiliser ces 2 millions en fonds de revolving entre les 70 groupements de la commune de Niakhène, mais des relations de partenariat ont pu être tissées avec une société de microfinance de la place et récemment, elle a dégagé une enveloppe de 6,6 millions de francs Cfa pour financer 4 groupements de la commune.»
A sa suite, le ministre de la Femme, de l’enfant et du genre a salué la politique sociale du Président Macky Sall qui a complètement «changé le statut des pauvres qui sont devenus riches». Pour preuve, elle cite les bourses de sécurité familiale qui ont impacté, selon elle, «la vie économique des familles». Et Mme Dieng de souligner aussi que «la politique de développement local du Président Macky Sall a également permis de corriger les disparités entre les villages et les cités urbaines et c’est ainsi que l’électricité, l’eau potable, les routes ne constituent plus un rêve pour les populations». Pour dire, selon Mme Dieng, que «ce que le Président Macky Sall a fait dans le pays, aucun autre Président ne l’a fait de 1960 à nos jours. C’est pourquoi, puisqu’il s’agit d’élire un Président, il n’y a pas de doute que les Sénégalais vont opter pour la reconduction de celui qui a déjà donné un signal fort, allant dans le sens de la prise en charge de toutes leurs préoccupations».
Elle a conclu par rendre un vibrant hommage au maire de Niakhène qui travaille d’arrache-pied pour le développement de sa commune. «Vous êtes dans l’action et vos administrés le ressentent dans leur vécu quotidien. Vous ne faites pas partie des maires qui passent leur temps à bavarder et à tromper leurs mandants», a-t-elle déclaré.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here