PARTAGER

​La réélection du Président Macky Sall passera inéluctablement par la conquête du maximum d’électeurs des régions de Dakar (1 million 543 mille 508 électeurs), de Thiès (605 mille 618 électeurs), de Diourbel (446 mille 930 électeurs), de Saint-Louis (378 mille 690 électeurs) et de Kaolack (337 mille 004 électeurs). Du fait que ces cinq régions polarisent la plus importante population électorale du Sénégal, elles constituent un enjeu certain pour gagner l’élection présidentielle. ​
Le département de Dakar, avec ses 671 mille 977 électeurs, pèse plus lourd que toutes les régions prises individuellement. Dakar est tirée par l’arrondissement des Parcelles Assainies (219 mille 655 électeurs) qui est composé des communes de Parcelles Assainies (95 mille 563 électeurs), de Grand Yoff (82 mille 267 électeurs), de Cambérène (21 mille 556 électeurs), de Patte d’Oie (20 mille 265 électeurs).​
L’arrondissement des Parcelles Assainies a un potentiel électoral important qui mérite une attention particulière dans la bataille pour la conquête de Dakar. Parcelles Assainies et Grand Yoff (cumul de 177 mille 830 électeurs) sont les deux communes les plus denses de Dakar (électoralement parlant). Elles regorgent du maximum d’électeurs constitué principalement de jeunes et de femmes.
La Présidentielle de 2019 suscite beaucoup d’interrogations : les réalisations du Président suffisent-elles pour gagner la confiance des populations ? L’animation et la mobilisation politiques sont-elles suffisantes pour traduire le capital de confiance et de sympathie des populations en vote utile ? Y a-t-il une feuille de route claire découlant d’une stratégie de conquête de l’électorat pour consolider la confiance des populations à l’endroit du Président Macky Sall ?​
En tout état de cause, 2019 est déjà là. C’est un vrai travail de terrain qui fera gagner le Président Macky Sall. Ce travail doit commencer par une remobilisation de toutes les ressources humaines du parti pour une bonne vulgarisation et appropriation des réalisations du Président qui permettra de gagner la confiance des sceptiques.   ​
Même si le défi de l’inscription du maximum de primo-votants et du retrait de leur carte d’électeur a été relevé par les responsables politiques à la base, même si, par ailleurs, les réalisations du président de la République plaident amplement en faveur de sa réélection, reste à traduire en votes utiles ces a priori positifs. Pour ce faire, une redynamisation de toutes les structures du parti s’impose dans l’unité et la cohésion. Au demeurant, cette opposition qui cherche vaille que vaille à ternir l’image du président de la République, en tentant de jeter le discrédit sur son bilan, doit comprendre que dans ce «Sénégal de tous et pour tous», certains acquis transcendent les intérêts partisans. Le seul arbitre demeure le Peuple sénégalais qui, dans sa maturité et sa lucidité légendaires, saura le moment opportun séparer le vrai grain de l’ivraie en renouvelant sa confiance au Président Macky Sall. ​
​Djibril BA – Cadre de l’Apr – Parcelles Assainies 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here