PARTAGER

Une solution provisoire a été proposée entre Sedima et les populations de Ndingler. Cela va permettre aux agriculteurs de démarrer leurs travaux champêtres, en ce début d’hivernage. Babacar NGOM a mis à la disposition des populations une partie des terres de son titre foncier, représentant une centaine d’hectares. C’est la solution provisoire que le ministre de l’Intérieur a trouvé. Aly Ngouille Ndiaye a fait une descente à Ndingler pour trouver une solution à ce litige foncier.

Séance tenante, un géomètre a déjà débuté les délimitations nécessaires afin de permettre à une quarantaine de familles, d’exploiter chacune des terres cultivables pour cet hivernage. Les discussions se poursuivront en vue de trouver une solution définitive.

Il faut noter que la Sedima a un titre foncier de 225 ha à Ndingler. Les populations affirment que ces terres les appartiennent

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here