PARTAGER

Le Pds réclame la carte d’identité biométrique de son candidat à Aly Ngouille Ndiaye. Dimanche, Omar Sarr et Cie avaient annoncé qu’ils saisiraient dès lundi (hier) un courrier «par voie de huissier» aux services du ministère de l’Intérieur «pour disposer au moins d’un duplicata de sa carte d’identité biométrique qu’il joindra à son dossier de candidature à l’élection présidentielle». Et le patron de la Place Washington n’a pas tardé à répondre. Joint par Le Quotidien, il précise d’abord qu’il n’a pas reçu cet huissier dont parle le Pds. En revanche, il dit : «J’ai effectivement reçu une lettre de Me Seydou Diagne le 3 décembre qui avait pour motif qui dit avoir reçu procuration de son client pour le retrait de la carte d’identité biométrique Cedeao de M. Karim Wade.» Aly Ngouille Ndiaye indique avoir répondu à cette lettre de Me Diagne le 7 décembre, en ces termes : «Le ministre de l’Intérieur n’a eu à donner de carte d’identité à aucun Sénégalais. Il (Karim Wade) n’a qu’à s’adresser aux commissions d’inscription habilitées à donner les cartes. Il n’a qu’à faire comme tous les Sénégalais. Sa carte d’identité a été éditée et envoyée à l’ambassade du Sénégal au Koweït où il a fait sa demande d’inscription.»
Le ministre a par ailleurs fait remarquer un «glissement sémantique» dans ce que réclame le candidat déclaré du Pds. Le fils de l’ancien Président parle de carte d’identité biométrique Cedeao et non de carte d’électeur. En fait, Aly Ngouille Ndiaye semble renvoyer les Libéraux à l’article L.116 du Code électoral qui souligne, parmi les pièces devant accompagner le dossier de candidature, «une photocopie légalisée de la carte d’identité biométrique Cedeao faisant office de carte d’électeur». Et le premier flic du Sénégal en déduit que «tout le reste n’est que du cinéma».
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here