PARTAGER
Amadou Ba, leader de l’Apr aux Parcelles.

Amadou Ba «condamne» les sorties le visant pour ses supposées ambitions présidentielles. Le responsable de l’Apr aux Parcelles Assainies n’est pas «particulièrement préoccupé» par ces actes de «frustration».

Sa parole était attendue. Malgré les sorties le visant, Amadou Ba ne se fait pas de «préoccupation particulière». D’après le responsable de l’Apr au Parcelles Assainies, la fronde contre lui dans cette commune et les attaques sur son «agenda caché» sont des actions de militants frustrés. «Le Président Macky Sall m’a fait confiance et m’a demandé de faire de la politique. Je continuerai à faire de la politique tant qu’il me le demandera. Il n’y a pas de préoccupation particulière. Maintenant dans tout parti, il peut y avoir des frustrations çà et là, justifiées ou pas. Nous tenterons d’apporter des éléments de solutions. Je pense que c’est ce qui nous est demandé à travers ces actions que nous déplorons et condamnons», a déclaré le ministre des Affaires étrangères hier, à l’Assemblée nationale, à l’issue de l’examen de 4 projets de loi.
Cette sortie ne devrait pas calmer les adversaires du responsable apériste. Il y a quelques jours, Bara Ndiaye l’accusait, lui et Aminata Touré, de travailler chacun pour son propre compte en vue de succéder au Président Macky Sall. En Assemblée générale, une frange de militants aux Parcelles Assainies, dirigée par Mbaye Ndiaye, a déploré la «léthargie» de l’Apr sous la conduite de Amadou Ba. Les frondeurs se sont engagés à «redynamiser» l’Apr communale. «L’Apr est née dans des conditions très difficiles. C’est à moi que le Président Macky Sall a confié la direction des Struc­tures. L’Apr n’est pas structurée, mais en cas d’élection, on cherche des coordonnateurs. Mais dès que les élections sont terminées, il n’y en a plus», avait déclaré Mbaye Ndiaye lors de l’Ag pour contester le titre de coordonnateur communal de Amadou Ba aux Parcelles Assainies.
Pour couronner le tout, Mame Mbaye Niang demande que Amadou Ba, Mimi Touré, Mbaye Ndiaye et Boun Dionne soient destitués. Le chef de Cabinet du président de la République reproche aux deux derniers d’avoir théorisé un 3ème mandat pour Macky Sall tandis que les deux premiers sont accusés de lorgner le fauteuil présidentiel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here