PARTAGER

En marge de la conférence de presse, le président de l’union nationale des indépendants du Sénégal s’est prononcé sur le parrainage et la pléthore de candidats à la Présidentielle de 2019. Pour Amadou Guèye, la loi sur le parrainage est un procédé d’élimination des partis indépendants. Selon lui, l’Etat a financiarisé la participation à l’élection présidentielle. Car soutient-il, rien qu’en voulant être parrainé, il faut mobiliser 300 personnes qui seront payées moyennant 3000 francs par jour. Par conséquent, ajoute-t-il, seuls ceux qui ont de l’argent vont acheter des signatures. «Ce n’est pas la pertinence de idées dans un projet de société qui vont faire élire un président mais plutôt l’argent», se désole-t-il.
En dépit de la floraison de candidats à la candidature, le président de l’Unis se dit optimiste quant à la participation de 4 à 5 candidats, issus de partis politiques à la course pour la Présidentielle.
bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here