PARTAGER

Un week-end de fête footballistique dans la ville aux deux gares ! L’éclat pompeux de la fête du ballon rond s’enflamma des couleurs nationales ce samedi 23 mars, jour du premier match officiel, Sénégal-Madagascar (2-0), joué au stade Lat Dior. Reportage dans une Cité du Rail en liesse.

Thiès, capitale du football sénégalais le temps d’un week-end. Une ville en fête. Résumer l’ambiance sportive qui y règne consisterait simplement à admirer l’apothéose des férus du ballon rond sublimement touchés dans leur chair. Nous sommes à la 26e minute. L’ambiance atteint son paroxysme lorsque Mbaye Niang marque le premier but. Des milliers de supporters qui ont tenu à assister la première sortie des Lions au stade Lat Dior de Thiès, jubilent. C’est une foule de sportifs en liesse. Une exaltation populaire indescriptible.
En face de l’infrastructure sportive, un écran géant est installé. Là, c’est la grosse débandade. Un mouvement difficilement géré par des éléments du Gmi presque à bout de nerfs, visiblement dépassés par les évènements. Les spectateurs, ces fidèles du beau football, débarquent par dizaines, donnant ainsi aux Forces de l’ordre un travail herculéen. En sera-t-il ainsi presque toute la soirée durant ! Des supporters qui, certains perchés sur les murs, les balcons et les terrasses, les plus jeunes sont montés sur les arbres tout autour du stade, n’entendent point rater un tel événement international. La fierté se lisait sur les visages. Des cris de joie se faisaient entendre tout le long de la soirée.

Ecran géant, Fan zone…
Ailleurs, à la Fan zone sise à la Promenade des thiessois, le regard braqué sur l’écran géant, la mine radieuse, de nombreux supporters suivent le match en direct. La zone vomit du monde. Hommes, femmes et enfants affluent sur les lieux devenus subitement étroits en la circonstance. Thiès soupire ! Oui, la ville Rebelle respire au rythme de la fête. Elle s’enflamme ! Elle s’enthousiasme ! «Il y a de l’ambiance ici. C’est chaud», répète Pape Fara Diop, comme plongé dans un réflexe pavlovien, notre jeune homme tout de noir vêtu, splendidement envahi par la joie. Accompagné d’une bande de copains, l’élève confie : «Je suis venu pour suivre le match ici au niveau de la Fan zone parce qu’il y a le public mais également une bonne ambiance. Je ne pouvais l’imaginais ainsi. Je voulais aller au stade Lat Dior mais je n’ai pas assez d’argent pour me payer le ticket d’entrée. C’est un grand plaisir de venir ici avec des amis et camarades. Et je vois que les Lions ont bien joué et bien géré le match.»
Un coup d’œil projeté non loin de lui permet de constater que les artères devenaient de plus en plus étroites et risquaient d’exploser au rythme d’une telle cadence. De partout on aperçoit les gens qui s’empressent d’occuper l’ex-Place de France. Ils sont tous magnifiques, vêtus de leurs plus beaux habits et munis, dans leur écrasante majorité, d’objets à l’effigie des couleurs de la Nation. Debout comme un seul peuple uni, hommes, femmes, et surtout les jeunes filles, tous bien couverts, posent désespérément les mains sur la tête quand le Sénégal rate une occasion. Le temps est bien lourd. Comme pour participer à cet élan de ferveur, le froid dicte sa loi dans cette ville martelée par un déferlement progressif. «L’ambiance est électrique», martèle Mouhamed Ndiaye, un fan des Lions, qui affiche toute sa joie. «Nous sommes très contents en tant que citoyens thiessois, que notre ville abrite un match de l’Equipe nationale du Sénégal. C’est une fierté immense pour tout thiessois. Et aujourd’hui on a vu que le match se déroule dans d’excellentes conditions, parce qu’à ce moment précis où je vous parle, avant même la fin du match, notre équipe mène par 2-0. Je suis content et fier parce que les Thiessois sont venus répondre massivement à l’appel des autorités de la Fédération sénégalaise de football et des autorités locales qui ont offert cette Fan zone aux populations thiessoises.» A la question de savoir pourquoi il a décidé de regarder le match au niveau de la Fan zone, il affirme : «C’est un choix personnel parce que j’ai eu l’occasion d’assister à plusieurs reprises, ailleurs, à des rencontres des Lions. J’ai décidé de regarder le match ici parce qu’il y a de l’ambiance.» Le Thiessois a, en outre, tenu à remercier les autorités étatiques d’avoir choisi Thiès pour abriter cette importante rencontre internationale. Non sans lancer un appel, «nous leur demandons de continuer les travaux au niveau du stade Lat Dior, mais également de réhabiliter les autres infrastructures sportives de la ville de Thiès dont le stade Maniang Soumaré».
A la fin de l’époustouflant match Sénégal-Madagascar, dans une ferveur inouïe, les supporters ont accompagné les Lions à la sortie du stade. A l’image des jeunes Mbaye Sylla, Khalifa Ndiaye, qui se réjouissent d’avoir accompagné, dans le «cœur», le match des Lions. Des candidats à ce match qui disent avoir senti du baume au cœur.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here