PARTAGER

Des férus du ballon rond thiessois risquent de regarder le match Sénégal-Madagascar comptant pour la dernière manche des éliminatoires de la Can 2019 à la télé ou au niveau du Fan zone installé à la Promenade des Thiessois. Pour cause : un marché noir s’est installé à Thiès pour la vente des tickets d’entrée.

«Ici, au niveau des Champs de courses, trouver un ticket d’entrée pour le match Sénégal-Madagascar relève du miracle. Je me suis levé tôt pour espérer en avoir mais voilà que je n’ai trouvé personne dans ce point de vente. Je vais essayer de voir au niveau du stade Maniang Soumaré», gémit El Hadji Ndiaye, au milieu d’autres supporters sénégalais venus chercher un ticket au niveau de ce point de vente.
Au stade Maniang Soumaré, c’est le même constat, à quelques heures du match, les revendeurs dictent leur loi. «Il y a un énorme marché noir qui s’est installé ici. Le ticket ‘’Découverte centrale’’ qui coûte 5 mille F Cfa est vendu à 7 mille F Cfa, le ‘’Virage’’ passe de 3 mille à 5 mille F Cfa, et celui de ‘’Loge vip’’ de 10 mille à 12 mille F Cfa. Les revendeurs ont augmenté 2 mille F Cfa pour les différents types de ticket», se lamentent, en chœur, les supporters massés aux alentours de l’infrastructure sportive.
Un ticket à la main, Gora Bitèye, un commerçant établi au marché central de Thiès, estime que la coupe est pleine. «C’est une situation déplorable. Un manque d’organisation de la part des autorités de la Fédération sénégalaise du football (Fsf) je dirais. Il faut qu’elles prennent leurs responsabilités et règlent cette situation au plus vite.»
Son ami, Ndiaga Sylla, de se détacher de la foule pour exprimer sa complainte : «cette situation est indigne de nos autorités. On ne peut pas payer un ticket plus cher que son prix». La mine déconfite, il confie : «Cela fait plus de 3 jours que je cherche trois tickets pour mes enfants et je peine à les avoir. Parce que je ne compte pas acheter un ticket plus cher que son prix. Je suis fatigué d’être à la recherche d’un ticket. Je vais regarder le match à la télévision.»
Comme lui, Sora Gaye, qui vit la même galère, se désole : «Je voulais acheter deux tickets pour la tribune ‘’Découverte centrale’’ mais finalement j’ai acheté pour le ‘’Virage’’ parce que je n’avais pas plus.»
Du côté des revendeurs de tickets, le ton est sec. Chaud-bouillant, un revendeur tonne : «5 mille, 7 mille et 12 mille sont les prix des tickets, à prendre ou à laisser.» Plus tempéré que ses copains, le marchand ambulant, qui s’est reconverti en vendeur de tickets le temps du match, d’atténuer le discours de ses compagnons. Il confie : «C’est un marché qui n’arrive pas souvent à Thiès. C’est la première fois que Thiès abrite un match officiel, c’est pourquoi nous en profitons. Les gens parlent mais finalement ils vont tous acheter un ticket parce qu’ils veulent assister au match. Personne ne veut le rater.»
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here