PARTAGER

Sacré Ballon d’or africain 2019, l’international sénégalais Sadio Mané n’a désormais qu’une seule ambition : remporter le prochain Ballon d’or France Football. Un pari difficile qu’il devra décrocher face à de sérieux candidats comme Lionel Messi ou encore Kylian Mbappé, entre autres.

Il a attendu quatre années avant de finir par décrocher le titre de Meilleur joueur africain. Une longue attente pour l’international sénégalais de Liverpool, Sadio Mané. Quatre années, comme cette quatrième place obtenue lors du dernier classement du Ballon d’or France Football, derrière un certain Lionel Messi, alors que bon nombre d’observateurs espéraient une meilleure place pour l’une des stars de l’Equipe nationale. Et durant ces quatre années, l’attaquant sénégalais n’a cessé de progresser et de séduire année après année, avant de finir par convaincre «l’Afrique du foot» ce jour historique du 7 janvier 2020, à Hurghada, en Egypte, devant Riyad Mahrez et Mohamed Salah. Une consécration saluée à sa juste valeur par la plupart des observateurs et par tout le Peuple sénégalais.
L’enfant de Bambali a enfin franchi un palier dans sa jeune carrière de footballeur. Surtout, au plan individuel car les trophées collectifs n’ont pas manqué au cours de l’année 2019. A 27 ans, Sadio Mané a été Vainqueur de la Ligue des champions, vainqueur et double buteur en Supercoupe 2019, co-meilleur buteur du championnat anglais avec 22 réalisations, finaliste de la Can 2019 avant de boucler par le titre de champion du monde avec les Reds.

Messi et Mbappé, ses plus sérieux adversaires
Du coup, le chemin est si proche et si loin pour que Mané espère enfin une reconnaissance planétaire en remportant le Ballon d’or France Football. Un objectif nullement impossible même si son principal rival demeure, naturellement, l’Ar­gen­tin Lionel Messi. Six fois Ballon d’or France Football, l’attaquant barcelonais reste l’un des meilleurs joueurs de la planète.
L’autre potentiel adversaire du Sénégalais reste l’espoir français Kylian Mbappé du Paris Saint-Germain. En progression d’une année à une autre, l’attaquant parisien est aussi un candidat au sacre. Ejecté des premiers rangs l’année dernière par les performances de ses prédécesseurs, le jeune prodige français aura à cœur de franchir un palier pour aspirer à plus. Surtout lors du prochain championnat d’Europe en juin.

L’enjeu de la Ligue des champions
La différence entre les différents candidats devrait donc se faire sur les performances en club. La Ligue des champions sera certainement un des éléments déterminants pour départager le trio. Même si l’année dernière un tel critère n’a visiblement pas pesé sur la balance pour désigner l’Argentin comme le Ballon d’or 2019. A l’inverse de Sadio Mané, de Mbappé ou d’un autre, un tel privilège accordé à la star du Barça ne devrait nullement prévaloir.
En Equipe nationale, le Meilleur joueur africain aura désormais la lourde responsabilité de jouer pleinement son rôle de leader. Comme ce fût le cas lors de la dernière Can en Egypte où il a réussi par moments à porter l’équipe et assumer son statut de meilleur joueur africain.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here