PARTAGER

Auteur d’un but contre son camp qui a donné la victoire à la Juventus lors du choc de la 2ème journée de championnat, Kalidou Koulibaly a insisté pour que Napoli mette fin à l’attente du Scudetto cette saison. «La défaite à Turin n’a laissé aucune trace», a-t-il affirmé au Corriere Dello Sport.

Le dernier but de Koulibaly a été marqué pour la Juventus, qui a battu Napoli 3-4 avant la pause internationale, mais le défenseur a clairement indiqué que son équipe avait vidé la déception de ce match et était désormais prête à passer à autre chose. «Naples ne vous supporte pas, il vous aime», a-t-il poursuivi au Corriere dello Sport. «J’en ai été témoin à maintes reprises, non seulement dans les moments de bonheur que le football vous procure, mais aussi dans la vie quotidienne. Lors d’un des jours difficiles, celui qui a suivi mon propre but contre la Juventus, les gens m’ont adouci. J’ai très vite récupéré. En ce qui concerne la victoire d’avril 2018, j’ai senti Naples vibrer aux quatre coins du monde», déclare Koulibaly qui paraît toujours être conquis par la ville.
Comme l’année dernière, Koulibaly est convaincu que son équipe a les ressources pour gagner la Série A et va la gagner. «Qui va gagner le Scudetto ? Napoli ! Et vous pouvez écrire ça. Nous le croyons, la défaite à Turin n’a laissé aucune trace. La saison vient aussi de commencer», dit-il sans mâcher un mot.
Le joueur de 28 ans a ensuite discuté du refus du président Aurelio De Laurentiis de 100 millions d’euros, du soutien de Diego Maradona et de son affrontement à Liverpool en Ligue des Champions. «Ça a dû faire mal, il aurait été plus riche … mais il a décidé de le faire parce qu’il m’aime. C’est peut-être parce que je vaux 150 millions d’euros ? C’est bien … Le marché est étrange, c’est comme ça. Est-ce que Ancelotti m’aime aussi, vous dites ? Eh bien … nous n’avons pas noué autant de liens ! Maradona porte mon maillot … Cela signifie donc que je suis sur la bonne voie, même si le chemin est long. Et savoir qu’il a mon numéro 26 est une source de fierté», a-t-il confié dans cet entretien.
S’exprimant sur le choc qui l’opposera à Liverpool la semaine prochaine, Kalidou Koulibaly s’est montré confiant et un peu taquin. «La Ligue des Cham­pions me donne des frissons, la chair de poule. J’étais le capitaine de [Sadio] Mané, même s’il ne l’admettra jamais. Ce sera un autre spectacle avec Liverpool. Nous sommes ici pour donner quelque chose de nous-mêmes, nous amuser et partager certaines émotions. Quel sens cela fait-il, dites-moi, de faire des chants de singe ?», a-t-il conclu.
wiwsport.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here