PARTAGER

Les problèmes d’eau seront bientôt un vieux souvenir dans une cinquantaine de villages du département de Saint-Louis dont plusieurs situés dans la commune de Gandiol. La Société nationale des eaux du Sénégal (Sones) a démarré, comme promis, la construction de la station de Ndiock Sall d’une capacité de 800 m3 pour améliorer l’alimentation en eau potable de ces localités. Pour s’enquérir de l’effectivité de ces travaux, le directeur général de la Sones a effectué une tournée dans la zone. Charles Fall explique qu’à Mboumbaye se posait un réel problème d’accès à l’eau et surtout à une eau de qualité pour les populations qui se plaignaient de l’insuffisance de la qualité de service et de la quantité de l’eau. Pour mettre fin à cette situation, l’Etat a donné des instructions et mis à la disposition du secteur de l’hydraulique assez de moyens pour renforcer leur alimentation, indique M. Fall. Ainsi, après avoir sécurisé le réseau de Saint-Louis, la Sones a raccordé la localité de Mboumbaye Gandiol sur le château d’eau de Leybar et comme solution viable un château d’eau est construit à Ndiock Sall, localité située dans la région de Louga, avec un renforcement et une densification du réseau, une adduction avec des tuyaux d’un plus gros diamètre. C’est la pose de ces tuyaux que le Dg et ses collaborateurs étaient venus superviser et constater l’état d’avancement des travaux avant de rencontrer les bénéficiaires. Ces travaux permettront de raccorder au réseau tous les villages traversés. Selon Charles Fall, plusieurs km sont déjà posés sur un linéaire de plus de 130 km, globalement destiné à améliorer l’alimentation en eau des populations impactées. La durée des travaux est de 5 mois pour un coût global de plus de 2,5 milliards de francs Cfa financé par la Banque mondiale. Il a ajouté qu’au fur et à mesure que les travaux avanceront, la Sones fera profiter les localités traversées en raccordant le réseau à leur système d’alimentation en eau potable. Dès localité comme Mpal qui est un centre urbain et une cité religieuse seront également raccordées pour accompagner le programme du chef de l’Etat dans les cités religieuses. Le Dg de la Sones a fait savoir par ailleurs que le réseau sera aussi densifié dans des localités environnantes comme Fass, Rao, Gandon, Ngay Ngay et Ndiabène. Au total, assure-t-il, ce sont 50 villages qui bénéficieront de ce projet et d’un meilleur accès à l’eau. Charles Fall a rappelé dans le même sillage que la Sones a déjà investi plus de 5 milliards à Saint-Louis, précédé à l’extension de l’usine de Khor, posé plus de 80 km de réseau, réalisé une adduction et surtout construit un château d’eau à Leybar à l’entrée de la ville pour mieux alimenter des quartiers comme Pikine et Diaminar.

cndiongue@lequtidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here