PARTAGER

Dans sa volonté d’améliorer les conditions d’en­sei­gne­ment/­apprentissage, la commune de Fatick est parvenue à éradiquer les abris provisoires. Un état de fait dont s’est réjoui le maire et non moins ministre des Sports, Matar Bâ, samedi dernier à l’occasion de la célébration de la 16e édition de la traditionnelle fête de l’excellence organisée par le Conseil municipal. A cet effet, les 63 meilleurs élèves de la commune (dont 37 filles et 26 garçons) du préscolaire et de l’élémentaire ont été récompensés pour leurs efforts dans le travail.
A en croire l’édile de Fatick, ces récompenses sont venues s’ajouter aux nombreux efforts de la commune dans le secteur de l’éducation avec la prise en charge du personnel mis à disposition, l’achat de fournitures scolaires, de fournitures de bureau, de produits d’entretien et de désinfection et l’appui en carburant lors des examens. «Ces efforts ont été récompensés par l’accroissement du taux de réussite des élèves aux examens du Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee) qui est passé de 25,26% en 2015 à 61,36% en 2016», s’est félicité Matar Bâ. Lequel n’a pas manqué de réaffirmer son ambition de faire en sorte que tous les élèves de la commune de Fatick puissent porter les mêmes uniformes. Une façon pour lui d’atténuer les inégalités sociales à l’école à défaut de les faire disparaître.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here