PARTAGER

Le ministre de l’Education nationale Mamadou Talla, présidant vendredi à Thiès la cérémonie de clôture de la 23ème édition de la Semaine nationale de l’école de base, a donné des instructions à la directrice de l’Enseignement pour élaborer un plan d’actions devant aider à mettre en œuvre les réflexions proposées pour la qualité des enseignements. Ouverte lundi à Louga, cette Semaine axée sur le thème «Synergie d’actions autour de l’école pour améliorer les performances» a été bouclée lors d’une cérémonie regroupant divers types d’acteurs de l’éducation à l’auditorium de l’Université de Thiès. Outre les parents d’élèves, le corps enseignant, les chefs d’établissement, les partenaires techniques et financiers, l’Administration territoriale, les élèves étaient représentés à cette rencontre. Mardi, l’académie de Kaolack avait organisé la «journée phare» autour du programme dédié à l’équité pour tous et à l’éducation des filles, avant que toutes les 16 académies du pays ne prennent le relais dans cette série de réflexions, a rapporté M. Talla. Des échanges sur l’amélioration de la qualité de l’éducation ont eu lieu sur l’ensemble du territoire national, selon le ministre. Ces «larges concertations» de l’ensemble des acteurs sont, selon lui, la preuve de leur «engagement» à accompagner une éducation de qualité. Le ministre de l’Edu­cation nationale a souligné le caractère «essentiel» de la gouvernance participative pour améliorer la qualité des enseignements-apprentissages, conformément à l’engagement du gouvernement.
Il a assuré que la «feuille de route consensuelle» issue de ces concertations servira de «prolongement» à la réflexion, afin d’identifier des actions phare à mener. M. Talla a demandé dans la même veine à la directrice l’Enseignement élémentaire d’élaborer un plan d’actions, afin de traduire en actes toutes les réflexions faites lors de cette semaine.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here