PARTAGER

Bien armée offensivement, mais fébrile en défense, la Tunisie est décidément abonnée aux 2-2. Après avoir quitté le Portugal sur ce score lundi, les Aigles de Carthage ont remis ça ce vendredi contre la Turquie à Genève (Suisse), à l’occasion de leur 2e match de préparation au Mondial 2018. A noter que la rencontre n’a pas pu aller à son terme, les supporters envahissant le terrain après l’égalisation turque à la 90e minute.
Comme face aux Lusitaniens, les coéquipiers de Mouez Hassen ne brillaient pas en revanche par leur sérénité défensive et le gardien devait s’employer d’entrée avant d’être tout heureux de voir les Turcs manquer le cadre après une grosse erreur défensive. L’attaque des Aigles se trouvait ensuite pénalisée par l’attitude trop perso de Sliti, puis Badri se voyait refuser un penalty qui semblait valable…
Après un tacle en retard de Skhiri dans la surface, les Turcs prenaient tout de suite les devants au retour des vestiaires sur un penalty converti par Tosun (0-1, 54e), mais la Tunisie réagissait aussitôt. Déjà auteur d’un petit bijou face au Portugal, Badri remettait ça en égalisant d’une superbe volée consécutive à un corner (1-1, 56e). Dans la foulée, le match était interrompu quelques instants après l’expulsion de Tosun, coupable d’une altercation verbale avec ses propres supporters.
En supériorité numérique, les coéquipiers de Sassi, à nouveau capitaine ce soir, se remettaient mieux de cet incident et le milieu de terrain donnait même l’avantage à la Tunisie avec une bonne dose de réussite sur un poteau rentrant (2-1, 79e). Les Aigles pensaient tenir leur victoire, mais les Turcs profitaient d’un marquage inexistant sur coup-franc pour arracher l’égalisation grâce à Caglar Soyuncu (2-2, 90e). Face à l’Espagne le 9 juin, pour le dernier match de préparation, ce genre d’erreurs ne pardonnera pas…
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here