PARTAGER

Le forfait de Mbaye Niang -révélé dans notre édition du week-end- pour le match amical contre le Brésil est confirmé. Jouant sous infiltration du genou depuis plusieurs matchs, l’attaquant rennais, pourtant titulaire samedi contre Reims, a finalement été ménagé par le sélectionneur, Aliou Cissé qui a décidé, d’un commun accord, de ne pas l’emmener à Singapour.

L’Equipe nationale a quitté Paris hier en fin de journée pour rallier Singapour pour les besoins du match amical contre le Brésil, prévu ce jeudi. Sur les 23 joueurs convoqués, deux n’ont finalement pas fait le déplacement. Il s’agit des deux Rennais, le gardien de but, Edouard Mendy, et l’attaquant, Mbaye Niang. Deux forfaits révélés dans notre édition du week-end.
Faut rappeler que pour Mendy, il s’est blessé au genou lors du match contre la Lazio (1-2) en Ligue Europa. Touché aux ligaments et indisponible au minimum trois semaines, il a été contraint de renoncer au match contre le Brésil.
Par contre, le cas de l’attaquant sénégalais est encore plus complexe. Souffrant du genou depuis plusieurs semaines, Mbaye Niang a joué sous infiltration les derniers matchs de Rennes. D’ailleurs, il a joué toute la partie contre Reims (0-1), samedi, en championnat de Ligue 1. Une titularisation qui laissait espérer qu’il serait finalement apte pour le voyage de Singapour.
Mais finalement, le staff technique national a mis en avant la santé du joueur. D’un commun accord avec le staff médical de Rennes, il a été décidé de le «ménager» pour le match contre le Brésil.
D’ailleurs, on apprend que les deux parties ont échangé sur la question hier dans la matinée au lieu de rassemblement des Lions, à Paris, au moment où les deux Rennais sont venus pour faire constater leurs blessures.
Du coup, avec un genou qui enfle très souvent, Mbaye Niang pourra profiter de la trêve internationale pour se soigner. Le non-déplacement à Singapour est tout bénef’ pour l’avant-centre des Lions qui allait se taper plus de 12 heures de vol. Un long périple pour un genou en délicatesse et qui aurait des conséquences plus graves.
Au final, le sélectionneur Aliou Cissé a embarqué hier sans les deux Rennais et après avoir effectué un premier galop dans la capitale parisienne.
La bande à Sadio Mané était attendue à Singapour ce matin à 8h Gmt avant une séance de décrassage en fin de journée. Le dernier galop d’avant-match est calé demain mercredi avant cette rencontre historique face au Brésil, ce jeudi à 12h Gmt, au stade national de Singapour.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here