PARTAGER

L’Equipe nationale a concédé le nul (0-0) hier soir en amical face à l’Ouganda. Une rencontre disputée au stade Léopold Senghor et qui prépare l’autre adversaire, la Guinée Equatoriale, que les Lions jouent samedi prochain. Comme quoi, Aliou Cissé a encore du boulot avant cette confrontation comptant pour les éliminatoires de la Can 2019.

Avec les nombreuses absences notées, comme celles de Cheikhou Kouyaté, Sadio Mané, Diao Baldé Keïta tous blessés, le match amical des Lions contre l’Ouganda d’hier soir était attendu avec beaucoup d’incertitudes.
A l’exception de la paire centrale, Kara Mbodj-Kalidou Koulibaly, en défense et au milieu avec Cheikh Ndoye et Gana Guèye, tout le reste du onze de départ c’étaient des «coiffeurs». A l’image du gardien de but de Niary Tally, Pape Seydou Ndiaye, ou encore de l’ancien arrière droit de la sélection Olympique, Moussa Wagué.
Avec un tel menu, ajouté à une arrivée tardive des Ougandais, la veille du match, le public de «Senghor» a vécu à un match sans saveur, pauvre en occasions de but et faible en intensité. Pas une seule occasion nette dans l’ensemble. On retiendra cependant la belle frappe des 35 mètres de Salif Sané déviée de justesse sur la barre transversale par le portier ougandais en première période. Ou encore cette opportunité en seconde période (54e mn)  de Boubacar Khouma. Lancé en profondeur, l’attaquant de la Fiorentina se retrouve seul face au gardien ougandais mais ne trouve pas le cadre. Quelques minutes plus tard, Cheikh Ndoye, avec une frappe trop croisée, connaitra le même sort.
Très bien regroupés en défense, les Cranes ont souvent tenté de profiter de la moindre perte de balle des Sénégalais pour surprendre, mais sans jamais se montrer dangereux. Ils auraient pu bénéficier d’un penalty peu avant la pause, si l’arbitre gambien Omar Sallah n’avait pas fermé les yeux sur un tacle assez douteux de Kalidou Koulibaly.
 
Le portier Clément Diop, à revoir !
Très attendu, en l’absence de Sadio Mané et Diao Baldé, le jeune Ismaëla Sarr a été actif sur le flanc gauche. Il a par contre, beaucoup péché dans le dernier geste, à l’approche de la surface. Sur son côté, Moussa Wagué a également répondu présent autant en défense qu’en attaque.
A noter le premier match du gardien, Clément Diop, avec les Lions. Entré en jeu au début de la seconde période à la place de Pape Seydou Ndiaye, l’«Améri­cain» de la Tanière a été trop approximatif sur ses passes en retrait. Il a donné quelques frayeurs au public sur ses relances. Il ne sera pas pour autant inquiété par l’attaque adverse. Il faudra du coup revoir le portier Clément Diop dans d’autres circonstances pour avoir une idée de sa valeur.
Ce match était l’occasion pour le sélectionneur de préparer le match de samedi contre la Guinée Equatoriale, comptant pour la première journée des éliminatoires de la Can 2019. Il faudra cependant monter plus d’envie et de détermination afin d’aborder de la meilleure des manières, le début de cette campagne «Cameroun 2019».

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here