PARTAGER

Deux matchs, deux nuls, c’est le bilan de la première phase de préparation des Lions sur la route du Mondial 2018. Le sélectionneur Aliou Cissé dresse le bilan.

Le sélectionneur de l’Equipe nationale, Aliou Cissé, tire un bilan satisfaisant des deux premiers matchs amicaux disputés contre la Bosnie (0-0) hier au Havre et l’Ouzbékistan (1-1), joué vendredi dernier au Casablanca. «Le bilan, il est plutôt positif. Dans la mesure où on n’a pas eu de blessés. J’ai pu faire jouer tous les joueurs sur ces deux rencontres-là», dira le technicien sénégalais. Avant de poursuivre : «On a pu changer le système que je voulais mettre sur place sur ces deux matchs. Il y a eu de très belles choses. Nous allons continuer à peaufiner. Nous allons continuer à travailler.»

«Il fallait voir si on a des joueurs pour le 3-5-2»
Par rapport à la défense à 3, le sélectionneur explique : «C’est un nouveau système que nous ne maitrisons pas bien. Dans l’ensemble, les garçons ont répondu. Ce n’est pas un système qui est figé. On a joué en 4-2-3-1 ou en 4-3-3. Pour cela, on a des acquis, on sait comment ça marche. J’ai pensé qu’on avait des joueurs pour ce système de 3-5-2. C’est ce que j’ai voulu regarder pour donner les lignes directives (en direction de juin). Cela m’a permis d’individualiser quelques rencontres avec les garçons pour les mobiliser, les conscientiser de ce qu’est une Coupe du monde. Ce n’est pas une Coupe d’Afrique.»
Pour son deuxième match de préparation, le Sénégal a fait match nul contre la Bosnie (0-0). Avec toujours un système en 3-5-2 et un groupe complètement remanié à l’exception du défenseur de Dijon, Papy Djilobodji, les Lions n’ont pas réussi à dominer les Bosniens. Le nouveau système mis en place par le sélectionneur, n’a pas permis à certains joueurs comme Sadio Mané de briller. Par contre, au niveau du replacement défensif et du pressing, l’équipe a donné quelques signes de satisfaction. Surtout qu’en face, Il y avait du répondant.
Avec deux équipes bien en place en première période, les Lions parviendront à s’offrir quelques opportunités d’ouvrir le score. Une première période à l’avantage de l’Equipe sénégalaise, mais sans jamais parvenir à tromper la vigilance de la défense adverse.
La seconde période sera par contre dominée par les Bosniens qui se sont également procuré quelques occasions franches, sauvées par le gardien de but, Abdoulaye Diallo, qui effectuait son retour, après une longue période d’absence.
Le bilan est donc de deux nuls en attendant les trois prochains matchs en fin mai contre le Luxembourg et face à la Croatie et la Corée du Sud en juin, tout juste avant le début du Mondial.
Notons qu’une pré-liste de 35 joueurs doit parvenir à la Fifa au plus tard le 15 mai. Pour la liste définitive des 23, le dernier délai est fixé au 4 juin.
Sur ce chapitre, le sélectionneur, qui a convoqué 30 joueurs pour ces deux matchs amicaux, a certainement pu se faire une idée claire de son groupe. Même si certains cadres comme Kara Mbodji, Diao Baldé Keïta, Idrissa Gana Guèye ou encore le capitaine de l’équipe, Cheikhou Kouyaté, ont déclaré forfait.
Avec Dakaractu et Wiwsport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here