PARTAGER

Une partie des jeunesses socialistes se démarque de leur Secrétaire général, Mame Bounama Sall, sur sa sortie contre Serigne Mbaye Thiam qui entend défier Aminata Mbengue Ndiaye.

La bataille pour le contrôle du Parti socialiste intéresse aussi les jeunes. «On vient de sortir d’une situation difficile. On est en train de se refaire une nouvelle santé suite au départ sur la pointe des pieds et surprenant de notre Secrétaire général Ousmane Tanor Dieng. Que ceux qui l’encouragent dans ce projet d’affaiblissement sachent que le Ps a ses règles», avait exprimé Mame Bounama Sall dans les colonnes du quotidien les Echos. Une sortie qui ne passe pas chez ses camarades de  Kolda, de Kédougou, de Kaffrine, de Louga, des départements de Dakar, de Pikine, de Rufisque, de Thiès, de Mbour et la coordination de Thiès Ouest. Cependant ils condamnent toute action visant à «déstabiliser la Secrétaire générale, Aminata Mbengue Ndiaye, ou l’unité et la cohésion du parti, de quelque bord qu’il soit», défendent le secrétaire général adjoint de Dakar, Kabir Ndiaye, et ses camarades.
Ces derniers affirment qu’ils «se désolidarisent de la déclaration malencontreuse et égoïste de leur camarade, Bounama Sall, qui s’active pour solder ses comptes politiques, une action déshonorable qui contribue au déchirement de la grande famille socialiste». Ils considèrent que le député est «coutumier des faits» et, «comme toujours, interfère sur les positions des uns et des autres pour alimenter des tensions inutiles qui n’honorent pas le Parti socialiste et ses militants».
Par ailleurs, les jeunesses socialistes «désapprouvent toutes les déclarations faites en leur nom pour les engager à une quelconque position de divergence». Par contre, ils disent approuver toute «démarche collégiale» qui entre dans une dynamique formelle respectant les procédures et étapes de prise de décision du Mouvement national des jeunesses socialistes du Sénégal. Ils appellent leurs camarades à la «consolidation de l’unité et la cohésion du parti» tout en projetant la réflexion vers un congrès de la réunification.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here