PARTAGER

Hier, une délégation du Conseil économique, social et environnemental (Cese), avec à sa tête la présidente de l’institution, a visité le nouvel aéroport international Blaise Diagne de Diass. «C’est une merveille, nous avons été impressionnés», a fait savoir Aminata Tall face à la presse après avoir fait le tour des différentes installations.

Depuis la tour de contrôle qui surplombe l’espace de 4 500 hectares dont 2 mille de réserve, le visiteur se rend compte de l’immensité et de la beauté du nouvel aéroport international Blaise Diagne de Diass. Dans la cabine, les machines sont déjà prêtes attendant la date du 7 décembre pour commencer à guider les avions au décollage et à l’atterrissage. A l’instant, la présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese) et sa délégation écoutent religieusement les explications du Directeur général de l’Aibd, Abdoulaye Mbodji. De cet endroit au pavillon présidentiel en passant par l’aérogare des pèlerins et celui des passagers, le constat est presque le même. Portique de sécurité et autres matériels installés pour le fonctionnement de l’aéroport attendent juste l’inauguration pour tourner à plein régime. Sous le chaud soleil, des ouvriers s’activent sur les derniers réglages.
«C’est une merveille, nous avons été impressionnés. Nous avons éprouvé également, une forte fierté d’avoir une infrastructure aussi moderne que dans les pays les plus développés à l’image des aéroports internationaux dignes de ce nom. Je pense que le Sénégal peut s’enorgueillir aujourd’hui, de disposer d’un aéroport de pointe avec un investissement extrêmement important en prenant en compte, si je me réfère aux explications du Directeur général, toutes les préoccupations et tous les aléas possibles et imaginables pour mettre à l’aise les passagers. De la prise en charge de la sécurité en passant par l’aisance requis au niveau de la circulation des véhicules en termes de parking comme pour la circulation des personnes également, nous avons vu des espaces extrêmement adéquats», s’est réjouie Aminata Tall à la fin de la visite.
Face à la presse, la présidente du Cese a montré toute sa satisfaction. Elle dit : «Ce qui m’a surtout marquée, c’est le soin qu’on a apporté à la mise en place de toilettes à chaque niveau de stationnement des personnes. C’est extrêmement important. C’est pourquoi j’ai dit que toutes les préoccupations et tous les aléas ont été pris en compte. Je pense que rien n’a été laissé de côté dans l’étude et dans l’exécution.» Poursuivant, Aminata Tall dira que «la vision futuriste y est également au vu de la dimension de l’espace, au vu de la disposition des structures déjà existantes pour que dans l’avenir, avec des augmentations possibles, que tout puisse être pris en charge dans les mêmes normes de sécurité et de confort».
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here