PARTAGER

Aminata Touré remplace Aminata Tall à la tête du Conseil économique, social et environnemental. Avec cette nomination, l’Envoyée spéciale du chef de l’Etat est récompensée pour ses résultats dans la collecte de parrainages du candidat Macky Sall, entre autres.

Touré arrive. Tall part. Mais c’est toujours une Aminata qui garde le fauteuil du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Mimi est nommée à la présidence du Cese par décret signé, hier, par le président de la République. A travers un communiqué de la ministre porte-parole du gouvernement, Ndèye Tické Ndiaye Diop, le chef de l’Etat a «magnifié le travail remarquable réalisé par Madame Aminata Tall à la tête de cette institution au cours des six dernières années». La sortante était comme en sursis tant sa tête était réclamée par les femmes de la coalition Benno bokk yakaar, et celles de l’Alliance pour la République (Apr) en particulier. Un temps, les femmes de la majorité avaient même mis la pression sur le Président pour qu’il nomme leur présidente, Ndèye Mariame Badiane. Mais celle-ci restera encore aux côtés du chef de l’Etat. Il faut aussi souligner que le mandat de la présidente du Cese était déjà arrivé à terme en fin 2018. Mais c’était délicat à la veille de la Présidentielle de retirer ce fromage juteux à une «Amy» qui pourrait lui tourner le dos, surtout dans une Diourbel, presque rebelle. Alors, Macky Sall a renouvelé sa confiance à l’ancienne maire de la capitale du Baol. C’est que Aminata Tall n’avait plus d’étoffe politique et les femmes de l’Apr avaient mis ça sur la balance pour convaincre Macky Sall. Et certains s’étonnent même qu’elle ait pu faire autant d’années à la tête d’une telle institution. Cette perte de sa base, Diourbel, a fait qu’elle a décidé de transférer son vote à Dakar. Sur ce point, elle partage le même destin que sa suivante au Cese, une autre Aminata.

Mimi Touré : «Je renouvelle au Président mon engagement
et ma loyauté»
Mimi Touré a connu pratiquement le même sort. Elle aussi a quitté son terroir, Kaolack, pour venir militer à Dakar, précisément à Grand-Yoff. Défaite aux Locales de 2014, elle retourne dans son Saloum. Mais cette nomination sonne pour elle comme une récompense pour ses «sacrifices» consentis mais aussi pour sa fidélité à son leader, Macky Sall. Après son départ de la Primature, elle a bénéficié de la confiance de Macky Sall qui la nomme Envoyée spéciale du président de la République. Ce dernier la désignera par la suite coordinatrice du Pôle parrainage pour la campagne de collecte des parrains pour l’élection présidentielle. Son engagement, elle l’a démontré sur le terrain. En décembre, lors des dépôts des dossiers de candidature devant le Conseil constitutionnel, Mme Touré a affronté des messieurs dans la bousculade. D’ailleurs, les images de son exfiltration par ses gardes du corps ont fait le tour de la toile. Voilà, aujourd’hui, elle récolte les fruits de sa patience, sa fidélité, son engagement politique. «Je voudrais remercier le président de la République, Macky Sall, pour la confiance qu’il m’a renouvelée en me nommant présidente du Conseil économique, social et environnemental. Je lui renouvelle mon engagement, ma loyauté et ma détermination à remplir cette nouvelle mission», s’est-elle réjouie sur son compte facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here