PARTAGER

Pour les femmes de l’Apr, le Sénégal sera un «pays pétro-responsable» sous Macky Sall. Ndèye Saly Diop Dieng et Cie comptent être à l’avant-garde du combat sur la gestion du pétrole et du gaz pour faire face à l’opposition qui n’a qu’«une seule arme : la désinformation et l’invective».

Les femmes de l’Alliance pour la République (Apr) comptent s’ériger en boucliers pour le président de la République dans le débat sur le pétrole et le gaz. Pour sa première sortie en tant que présidente du Mouvement national des femmes de l’Apr, Ndèye Saly Diop Dieng a exhorté ses «sœurs» de parti à «conjurer» la malédiction du pétrole en faisant face à l’opposition qui «n’a qu’une seule arme politique : la désinformation et l’invective». «Nous, militantes de l’Apr, sommes engagées à être à l’avant-garde du combat», a promis la ministre de la Femme qui rencontrait hier les femmes élues ou nommées de l’Apr.
Présente aux cotés de Mor Ngom, Mahmoud Saleh, Zahra Iyane Thiam, Néné Fatoumata Tall, Thérèse Faye Diouf, Innocence Ntap Ndiaye, Awa Guèye, entre autres, Aminata Touré a une autre lecture de l’affaire Aliou Sall. «On sort d’une élection présidentielle au bout de laquelle le Président Macky Sall a été triomphalement réélu par les Sénégalais à hauteur de 58,26%. Le combat était donc terminé parce que le Peuple a tranché. Mais les candidats malheureux cherchent aujourd’hui un second tour par des agitations. L’élection est terminée et un second tour n’est plus possible. Le Peuple a fait un choix clair porté par la personne de notre leader Macky Sall», a déclaré la présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese).
Aux «vendeurs d’illusions», selon les termes de Thérèse Faye Diouf, la présidente des femmes de l’Apr estime qu’avec le Cos/Petrogaz, l’Institut national du pétrole et du gaz, l’adhésion du Sénégal à l’Itie et l’élaboration d’une loi sur le contenu local, «Macky Sall a fini de faire du Sénégal un pays pétro-responsable». Mme Dieng d’ajouter : «Le Sénégal est à la croisée des chemins avec ses importantes découvertes de pétrole et de gaz. Grâce à ces ressources dont l’exploitation est attendue par l’ensemble du Peuple sénégalais, notre pays trouvera des moyens substantiels pour assurer le financement de son développement économique et social.» Dans ce combat contre l’opposition, le successeur de Ndèye Marième Badiane appelle ses sœurs de parti à «renforcer la cohésion, (leur) mobilisation et (leur) ouverture afin de rendre (leur) organisation plus forte, plus attractive à travers des mécanismes proactifs de régulation, de cas dynamiques de dialogue et de concertations». Absente de la rencontre, Ndèye Marième Badiane a reçu un vibrant hommage de la part des femmes de l’Apr.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here