PARTAGER

Habib Bèye, ancien défenseur des Lions du Sénégal, aujourd’hui consultant de renom du paysage médiatique français, estime avoir exercé une carrière de footballeur «très respectable». «Je juge ma carrière très respectable. A 18 ans, j’évoluais en Promotion d’honneur. Et à 20 ans, j’étais pro. Je n’aurais jamais pensé, lorsque je débutais, que je puisse me retrouver à disputer la Coupe du monde, une finale de la Coupe d’Europe», a-t-il dit dans l’édition de mardi du quotidien sportif français L’Equipe. Bèye ajoute qu’il n’imaginait pas, au début de sa carrière, «être capitaine de (son) club de cœur, l’OM, ou représenter un jour (son) pays, le Sénégal, à peu près à 50 reprises». L’ancien défenseur des Lions du Sénégal, confronté à une concurrence vive en sélection nationale, a réussi à s’en sortir, notamment lors des Coupes d’Afrique des nations (Can) 2004 (Tunisie), 2006 (Egypte) et 2008 (Ghana). Habib Bèye a dit à L’Equipe avoir été «valeureux et déterminé» durant sa carrière de footballeur. Avec les Lions du Sénégal, il a joué quatre phases finales de la Can (2002, 2004, 2006 et 2008) et une édition de la Coupe du monde (2002). «Si je dois me juger, j’étais un joueur valeureux, déterminé et obsédé par le jeu», a dit le consultant de Canal+, ancien joueur de Strasbourg, de Marseille (France), de Newcastle et d’Aston Villa (Angleterre).
Habib Bèye dit n’avoir aucun regret concernant sa carrière de footballeur qui a duré quatorze ans. «Je suis satisfait de ma carrière, je n’ai aucun regret, même si elle aurait pu se finir d’une meilleure façon», a-t-il ajouté, souhaitant devenir un entraîneur «obsédé et déterminé». «J’ai l’objectif bien précis d’entraîner dans deux ans», a dit le consultant qui a prolongé de trois ans son contrat avec Canal+. Il affirme que la passion a guidé l’exercice de sa profession de footballeur, puis de consultant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here