PARTAGER

Quatre titres, trois d’affilée, a remporté Cheikhou Kouyaté avec Anderlecht entre 2009 et 2014. Aujourd’hui, le milieu sénégalais est un élément important dans l’entrejeu de Crystal Palace, mais il porte toujours dans son cœur le club entraîné par Vincent Kompany. Un retour à Bruxelles à court terme n’est pas encore possible, mais pourrait l’être à l’avenir. Kouyaté a de beaux souvenirs avec le club du violet et du blanc.

«Ceci est le club de mon cœur»
«Pourquoi pas ? Une fois Mauve, toujours Mauve. Ceci est le club de mon cœur. J’ai passé un bon moment avec Biglia, Polak, Gillet, Suarez, Boussoufa et puis j’en oublie beaucoup plus. Je me souviens que je ne pouvais pas croire que je pouvais jouer pour cette équipe. Je voulais être comme Biglia, Polak ou Gillet. J’ai été inspiré par beaucoup d’entre eux. Ariel Jacobs et Besnik Hasi m’ont donné confiance, tout comme Silvio Proto. Il m’a parlé tout le temps et m’a appelé son lieutenant», a-t-il d’emblée laissé entendre. Même six ans après son départ, le Sénégalais suit toujours de près son ancien club.

«Kompany peut m’appeler d’ici 2-3 ans»
«Je regarde tous les matchs. Avec Sambi Lokonga, il est fort. Et ce petit défenseur, Kana, me rappelle Vincent Kompany. Il y a de la qualité dans ce groupe et le projet qu’ils ont est intéressant. J’espère que ça marchera. Deux ans sans football européen ? Ce n’est pas normal. Ce club devrait toujours être au sommet. A mon époque … C’était toujours très difficile de vivre avec la défaite. Cette mentalité reviendra. Je n’ai aucun contact avec Kompany, mais il peut m’appeler quand il veut. De préférence dans un délai de deux ou trois ans. Je me porte toujours bien en Premier League», a-t-il conclu.
Avec Senego

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here