PARTAGER

Cheikh Ndoye ne veut pas rater la Coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu en Egypte. Victime d’une rupture des ligaments croisés d’un genou le 26 mars avec le Sénégal, le milieu d’Angers n’a pas encore décidé de se faire opérer.

Annoncé comme forfait pour la Can en Egypte suite à une grave blessure, Cheikh Ndoye est loin d’abdiquer. En effet, victime d’une rupture des ligaments croisés d’un genou le 26 mars avec le Sénégal, le capitaine d’Angers hésite à se faire opérer.
A en croire le quotidien Ouest France qui donne l’info, ce vendredi, l’idée d’une opération serait le souhait de son club, mais pas du milieu de terrain sénégalais. Le joueur de 33 ans envisagerait plutôt «une consolidation de son genou» par des soins afin de pouvoir participer à la Coupe d’Afrique des Nations, du 21 juin au 19 juillet 2019 en Egypte.

Une dernière Can à ne pas rater
Apparu à 33 reprises sous les couleurs des Lions de la Teranga, le natif de Rufisque est conscient qu’il s’agit de l’une de ses dernières occasions de jouer un grand tournoi avec son équipe nationale et entend ne pas passer à côté. C’est donc une vraie course contre la montre que va livrer le teigneux milieu des Lions.
En tout cas, du côté du staff technique national, on commence déjà à regretter une éventuelle absence de l’un des doyens de la Tanière qui joue un rôle important dans les vestiaires.

Aliou Cissé : «Ne pas avoir Cheikh Ndoye à la Can, c’est une grosse perte»
Le sélectionneur Aliou Cissé est revenu sur cette probabilité tout en insistant sur l’importance de la place qu’il occupe dans l’équipe. «Aujourd’hui, ce qu’il faut dire, c’est que Cheikh Ndoye est l’exemple type du joueur que tout entraîneur aimerait avoir dans sa sélection. Il est un garçon qui a un bon état d’esprit. C’est un bon patriote qui a un bon comportement. Il a toujours montré qu’il aimait le Sénégal et a démontré qu’il avait toujours envie d’aller au bout. Un joueur comme lui doit servir d’exemple pour les autres joueurs qui sont dans l’équipe. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement», a témoigné à Emedia.sn le coach des Lions. Ce dernier pense que ce serait difficile de combler ce vide laissé par l’Angevin. «C’est difficile puisque Cheikh Ndoye était garçon d’une importance capitale pour l’équipe, tant au niveau de la qualité du jeu qu’au niveau de la mentalité. C’est lui qui avait marqué le but qui nous avait permis de nous qualifier à la dernière Coupe du monde contre le Cap-Vert. N’oubliez pas aussi qu’il fait de bons matchs ! En plus de tout cela, il est un fédérateur. C’est un garçon très intelligent, qui tire toujours ses coéquipiers vers le haut. Ne pas avoir Cheikh Ndoye à cette Can est une grosse perte pour l’Equipe nationale du Sénégal.»

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here