PARTAGER

Alors que la pandémie de coronavirus continue de semer le doute sur la fin de la saison 2019-2020 en Premier League, neuf clubs de l’élite pensent avoir trouvé la solution idéale et vont la soumettre aux décideurs du football anglais.

«Ils obtiendront le titre, d’une manière ou d’une autre.» C’est par ces paroles, le 6 avril dernier, que le président de l’Uefa, Aleksandr Ceferin, a voulu rassurer Liverpool et ses 25 points d’avance sur Manchester City (qui compte un match de moins) au sommet de la Premier League au sujet d’un éventuel couronnement cette année. Pourtant, si le patron de l’instance européenne souhaite, comme beaucoup d’acteurs du ballon rond, que les championnats domestiques aillent à leur terme cette saison, la situation est toujours incertaine face à la menace de la pandémie de coronavirus sur le Vieux Continent.
Le Royaume-Uni, qui compte près de 13 000 décès liés au Covid-19 (environ 100 000 contaminations), n’y échappe évidemment pas et l’issue de la Premier League en Angleterre demeure très incertaine. Si la Fédération Anglaise (Fa) a proposé d’utiliser le stade de Wembley pour permettre aux pensionnaires de l’élite de conclure au plus vite la saison, l’hypothèse d’un exercice 2019-2020 tout bonnement annulé n’a toujours pas été écartée par les décideurs du football anglais, qui ont toutefois maintenu leur volonté de disputer les 9 dernières journées de championnat restantes (10 pour Arsenal, Aston Villa, Manchester City et Sheffield United).

Fin de saison le 30 juin ?
Ce mercredi, le Daily Mirror nous apprend qu’une nouvelle étape pourrait être franchie outre-Manche. Selon les informations du quotidien britannique, au moins neuf clubs de Premier League ont longuement discuté ensemble ces derniers jours et sont parvenus à un accord pour tenter de tout faire pour terminer la saison 2019-2020 au plus tard le 30 juin. Si les noms de ces formations n’ont pas filtré, leur projet va vraisemblablement être présenté à la Ligue ce vendredi. Ce plan pourrait ainsi permettre à la Premier League d’organiser quelques rencontres en fonction de l’évolution du coronavirus en Angleterre et donc de pouvoir désigner un champion. Cela donnerait aussi la possibilité de connaître les clubs qualifiés pour les compétitions européennes (Ligue des Champions et Ligue Europa), sans oublier de lever le voile sur l’identité des relégués en Championship. Selon ces neuf clubs, disputer le championnat au-delà du 30 juin provoquerait le chaos pour les instances du football anglais, notamment par rapport aux contrats des joueurs se terminant à cette même date, ou encore à la future saison et à l’organisation du calendrier. Reste à savoir ce qu’en pensent les 11 autres membres de la Premier League. Même si un tel projet permettrait aussi aux Reds de Jürgen Klopp d’être sacrés champions d’Angleterre…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here