PARTAGER

Ça ne roule pas comme sur des rails. Les cheminots ont décidé de rejoindre le mouvement des mécontents de la (dys) Fonction publique. A l’image de la santé qui va mal et l’éducation inscrite à l’école buissonnière, le train ne va siffler. Comme si les fonctionnaires s’étaient passé le mot d’ordre en cette année décrétée sociale. C’est plutôt la haute tension qui risque de faire disjoncter tout le monde à 10 mois de la Présidentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here