PARTAGER

Considéré comme l’un des meilleurs joueurs africains de l’histoire, le légendaire Didier Drogba a fêté ses 40 ans ce dimanche 11 mars 2018. Alors qu’il n’a toujours pas raccroché les crampons, l’attaquant du Phoenix Rising Fc aux Etats-Unis (club dont il est également actionnaire) était présent à Abidjan pour l’occasion.
Samedi soir, l’ancien capitaine des Eléphants a bien fêté ce changement de décennie auprès de célébrités comme Dj Arafat et le ministre de la défense ivoirien, Hamed Bakayoko. Le joueur a ensuite été célébré par l’émission de TF1, Téléfoot, qui lui a réservé une interview en direct ce dimanche avec comme cadeau un message de son fils, Issac (17 ans), qui a fraîchement signé à Guingamp, ancien club du paternel. De la Bretagne, à Chelsea, où il est resté 8 ans en remportant la Ligue des Champions en 2012, en passant par sa saison inoubliable à l’Om, l’Ivoirien aura marqué son époque. Avec 65 buts en 106 sélections, sa participation à 3 Coupes du monde et surtout un rôle majeur joué dans le processus de réconciliation nationale, Drogba aura eu une influence qui a dépassé la sphère du sport.
Le meilleur souvenir de sa riche carrière ? Drogba en a deux. «La qualification pour la 1ère Coupe du monde avec la Côte d’Ivoire (en 2006) et la finale de Ligue des Champions à Munich avec Chelsea qui me rappelle la finale de l’Om à Munich avec la tête de Boli», a raconté ce dimanche le buteur, également passé par Le Mans, le Shanghai Shenhua, Gala­tasaray et l’Impact Montréal. Les amoureux de Drogba ont encore quelques mois pour savourer ses performances sur le terrain avant que l’enfant de Yopougon ne raccroche ses crampons en fin d’année.
Avec Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here