PARTAGER

Le ministre de l’Eau et de l’assainissement, Serigne Mbaye Thiam, était hier à Joal pour évaluer l’ampleur des dégâts suite aux pluies diluviennes survenues le week-end dernier. Dans cette commune, les quartiers les plus touchés par les inondations sont : Santhie, Tilène, Darou Salam et  Ngolnack. Sur ces lieux, on trouve des maisons envahis par les eaux de pluie avec une hauteur d’1 mètre. Pour faire face à ces inondations, M. Thiam a annoncé la mise en œuvre d’un projet d’assainissement dans ladite commune pour un coût de 6,1 milliards de francs.

La commune de Joal-Fadiouth ne sera pas seule pour lutter contre les inondations. En effet, pour soulager la population et les épargner des inondations à l’avenir, le ministre de l’Eau et de l’assainissement a annoncé la mise en œuvre d’un projet d’assainissement dans la commune de Joal-Fadiouth pour un coût de 6,1 milliards de francs Cfa. A en croire le ministre, ce projet devrait permettre de réaliser un réseau d’assainissement des eaux usées de 42,5 km, d’assurer 2859 branchements domiciliaires, de construire quatre stations de pompage et de traitement des eaux usées, de construire 900 ouvrages d’assainissement individuels et une station de traitement de boue de vidange.
En plus de ce projet, celui de l’accès à l’eau potable sera un vieux souvenir dans le département de Mbour. «Dans le cadre  du projet Kms 3, la conduite 3, un piquage avec un réseau de 52 km est prévu pour pouvoir renforcer l’alimentation en eau dans les communes de Mbour, Saly, Somone et Joal. C’est un projet de 14 milliards de francs Cfa qui entre dans le cadre du projet Eau, Assainissement en milieu urbain», a rappelé Serigne Mbaye Thiam.
Par ailleurs, l‘eau a envahi plusieurs quartiers de Mbour. C’est pourquoi lors du passage du ministre de l’Eau et de l’assainissement pour cette étape, les habitants du pont Oncad sont sortis en masse pour exprimer toute leur frustration suite aux fortes pluies du week-end dernier. Pour évacuer l’eau dans ce quartier, des motopompes ont été utilisées pour soulager la population.
Si la situation évolue favorablement à Mbour, ce n’est pas le cas pour la commune de Joal-Fadiouth, la deuxième étape que le ministre a visitée. Dans cette commune, les habitants de plusieurs quartiers pataugent dans les eaux qui ont parfois une hauteur de 80 cm à 1 mètre selon l’endroit.
Le maire de la commune de Joal-Fadiouth, Boucar Diouf, a rappelé que chaque année, sa commune connaissait des inondations mais que les pluies de samedi et dimanche dernier ont créé des besoins partout. Selon lui, Joal mérite un programme spécial surtout dans le domaine des eaux pluviales.
Cette évaluation au niveau de Mbour et de Joal a permis au ministre Serigne Mbaye Thiam d’observer des difficultés énormes. «A Mbour, au niveau des points difficiles, des pompes et motopompes ont été installées, ce qui a permis d’évacuer l’eau. Mais la situation est plus difficile à Joal dans des quartiers qui étaient d’anciennes rizières et qui sont aujourd’hui habités. C’est le même constat au niveau des rues. Les quartiers de Tilène et Ngolna ont été les plus touchés et les habitants ont pu regagner leurs domiciles. Depuis 30 ans, une pluie pareille n’était tombée à Joal. Entre samedi et Dimanche (derniers), Joal a enregistré 162 mm», a constaté Serigne Mbaye Thiam.
En plus des moyens de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers, les maraîchers de Joal ont apporté leur soutien aux populations en emmenant leurs motopompes au niveau de ces quartiers pour évacuer l’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here