PARTAGER
Jacky Chang et le directeur de la Cinématographie du Sénégal, Hugues Diaz, à Shanghai.

Hugues Diaz, directeur de la Cinématographie du Sénégal, a formellement exprimé son désir de voir la Chine parrainer l’édition 2017 des Rencontres cinématographiques de Dakar (Recidak). Il l’a fait savoir lors des différentes audiences qui lui ont été accordées par les autorités du cinéma chinois. Mais son souhait est également de faire venir au Sénégal l’un des acteurs les plus célèbres du 7e art, Jacky Chang, qu’il a eu l’honneur et le privilège de rencontrer en marge de la soirée Jacky Chan action movie week.

(Envoyé spécial en Chine) – En marge de la 20e édition du Festival international de film de Shanghai (Siff),  Mme Fu Wenxia, général manager (Ndlr : secrétaire général) du Siff a reçu lors d’un déjeuner le directeur de la Cinématographie du Sénégal. M. Hugues Diaz et Mme Fu Wenxia ont partagé leurs expériences respectives sur les festivals de films organisés au Sénégal et ceux de la Chine. L’occasion fut propice pour M. Diaz d’annoncer à son hôte le souhait du Sénégal de faire de la Chine le pays invité d’honneur des prochaines Rencontres cinématographiques de Dakar (Recidak), prévues à Dakar en novembre prochain. Une invitation que n’a pas manqué d’apprécier la secrétaire générale du Festival international de films de Shanghai qui a promis de poursuivre les échanges avec les différentes autorités des deux pays en vue de la réalisation de ce vœu. Il faut souligner que le souhait du Sénégal, c’est de jouer sur la diplomatie pour faciliter également la venue au Sénégal d’un grand acteur du cinéma chinois. Les noms de Jacky Chang et Jet Lee, entre autres, ont été évoqués durant ce déjeuner et l’autorité du Siff promet de ne ménager aucun effort pour rendre effective cette participation.
Outre la secrétaire générale du Siff, M. Diaz a fait part lors d’une seconde audience à M. Cao Yin, Pdg de China movie channels, du désir du Sénégal de recevoir Jacky Chang aux prochaines Recidak. Ce dernier qui promet, lui aussi, de voir l’éventualité de faire venir cet acteur très adulé à travers le monde a d’ailleurs facilité une rencontre privée entre Jacky Chang et la délégation sénégalaise. C’était en marge de sa soirée annuelle baptisée «Jacky Chan action movie week», dont l’édition 2017 a été une grande réussite (Ndlr : nous y reviendrons dans nos prochaines éditions).
Au sujet de la volonté de Hugues Diaz de voir des films sénégalais en compétition ou participer dans les différentes catégories de programmation du Siff, Mme Fu Wenxia a affirmé que cela serait «une excellente chose», d’autant que la volonté du Festival international de films de Shanghai, c’est de promouvoir la diversité. «L’essentiel, c’est que les films qui nous seront proposés tiennent compte de certaines réalités telles que la non promotion de la drogue, les sujets et prises de positions contraires à l’ordre  public…». Le plus important, a-t-elle dit, «c’est la qualité du film».
En espérant que la prochaine édition du Siff accueillera un ou plusieurs films du Sénégal, la secrétaire générale du Siff recommande que les dossiers de candidatures soient déposés au plus tard en avril 2018. Elle se dit également prête à faciliter toute future participation d’une délégation sénégalaise aux prochaines éditions.
Les deux parties ont également évoqué l’éventualité d’une future organisation d’un festival de films chinois au Sénégal. «Tout est possible. Le plus important, c’est que nous discutions sérieusement sur les faisabilités et les possibilités qui existent et que nous arrivions à un accord de coopération», a affirmé Mme Fu Wenxia qui se dit très honorée par l’intérêt que la délégation sénégalaise accorde à la Chine et à son cinéma. C’est par des échanges de présents qu’a pris fin ce déjeuner, ainsi que celui accordé par M. Cao Yin, Pdg de la chaîne de télévision China movie channels (Ccmtv).

arsene@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here