PARTAGER

Présent au sommet de l’Ua, le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a laissé entendre qu’il ne «saurait y avoir de développement durable sans une paix durable». A cet effet, il a demandé à l’Union africaine de travailler de façon hardie contre le terrorisme qui sévit dans la zone du Sahel, de poursuivre la lutte et les actions contre le changement climatique. Car, fait-il remarquer, «l’Afrique est moins pollueur par rapport aux autres continents, mais c’est elle qui en paie le lourd tribut». Il s’est félicité du rôle des femmes dans la résolution des conflits avant de revenir sur les défis de la paix et la sécurité pour un développement durable d’ici à l’horizon 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here