PARTAGER

– De 82, le nombre de cas passe à 200 en 48 heures
– Les pêcheurs touchés mis en quarantaine

De 82 cas signalés mardi, le nombre de personnes concernées par une maladie «mystérieuse» à Thiaro­ye Sur Mer est passé à plus de 200. En visite sur les lieux hier, le gouverneur de la région de Dakar informe qu’un comité de crise a été mis en place pour la prise en charge des malades, mais aussi pour chercher l’origine de cette maladie afin de la traiter.

La maladie «mystérieuse» signalée à Thiaroye sur mer est en train de prendre de l’ampleur. Selon le gouverneur de la région de Dakar, qui était sur les lieux hier après la visite du ministre de la Santé et de l’action sociale la veille, de 82 cas signalés, on est passé à plus de 200 en 48 heures. Cette maladie de type dermatologique se manifeste par des boutons sur le visage, sur les lèvres et les parties intimes et touche particulièrement des pêcheurs.
Face à l’ampleur de la situation, Al Hassan Sall, dans une vidéo sur Seneweb, a fait savoir que les choses doivent être prises en main au niveau régional voire même national. Ainsi, informe-t-il, un comité de crise va être mis en place. Celui-ci, ajoute le gouverneur de Dakar, «s’appuiera sur des cellules, dont une technique comprenant une équipe de médecins, mais aussi des acteurs de la pêche, de la sécurité et de l’environnement» pour que les malades soient pris en charge.
Dans la même veine, il a fait savoir que «des prélèvements vont être effectués pour connaître l’origine du mal et comment le traiter». Il s’agira aussi, d’après M. Sall, de faire des prélèvements pour voir si effectivement l’eau de la mer est polluée ou pas. Ceux-ci, renseigne-t-il, «ont été déjà faits et les résultats sont attendus incessamment».
Face à la presse, Al Hassan Sall est revenu également sur les dispositions prises pour assister les victimes de cette maladie. A l’en croire, une commission sociale a été mise en place et la maison des femmes de cette localité a été choisie pour site de recasement afin de prendre en charge une partie des personnes infectées. S’agissant des pêcheurs, il leur est demandé, pour le moment, de ne pas aller en mer, le temps que la situation soit maîtrisée.
D’après les témoignages, Thiaroye Sur Mer ne serait pas la seule localité du pays concernée par cette maladie. A ce propos, le gouverneur de la région de Dakar souligne qu’en se basant sur la liste, on note que la plupart des victimes de cette maladie n’habitent pas à Dakar. D’après lui, certains viennent de Saint-Louis, Fass Boye, Diogo, Mbour. Ajoutant que des cas sont signalés dans des localités comme Joal, Al Hassane Sall précise que pour l’instant, «on ne peut pas le confirmer». «Il faut qu’on travaille avec les autorités locales concernées. Mais concernant Dakar, toutes les mesures sont prises pour assister les personnes concernées», a-t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here