PARTAGER

Lors d’un point de presse plus tôt dans l’après-midi, le porte-parole du Cnsp, le colonel-major, Ismaël Wagué, avait appelé les Maliens à «vaquer librement à leurs occupations» et à «reprendre sainement leurs activités». Il avait également demandé «d’arrêter immédiatement les actes de vandalisme et de destruction des édifices publics» et promet de prendre «toutes les mesures» à l’égard de «tout porteur d’uniforme qui se fera prendre en flagrant délit de racket».
lepoint.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here