PARTAGER

L’élection législative du 30 juillet 2017 revêt un caractère spécial aussi bien du point de vue des enjeux que des forces en présence. Comme les joutes précédentes, celles à venir suscitent moult gesticulations dans les états-majors politiques. Au sein de notre coalition Benno bokk yaakaar, force est de reconnaître qu’il y a eu beaucoup de bruits avant que le Président Macky Sall ne calme les ardeurs en prenant en main les affaires des investitures. Face à cette échéance cruciale pour Benno bokk yaakaar, j’ai cru qu’il me faut lancer un appel à l’unité à mes camarades.
Chers camarades ne soyons pas amnésiques ! Il nous faut nous rappeler que le Président Macky Sall a hérité d’une situation extrêmement difficile à gérer en 2012 avec une inflation vertigineuse, des coupures in­tem­pestives d’électricité, une gestion du pouvoir teintée de népotisme et une avidité insolente. Aujourd’hui ces maux, qui ont gangrené notre quotidien, sont oubliés grâce au tact de notre leader qui a mis en place un certain nombre de mécanismes et projets porteurs d’une nouvelle santé de notre économie. Le Pudc transforme radicalement les campagnes par ses réalisations aussi bien efficaces que salvatrices. Le Puma entend faire des axes frontaliers, des zones qui comptent beaucoup pour le développement. Les bourses de sécurité familiale ramènent plus de sérénité aux familles démunies. Les nombreuses réalisations et nombreux avantages dans les domaines de la santé et de l’éducation -les deux mamelles de notre Nation- ont fini de redorer le blason de ces deux secteurs névralgiques. A cela il faut ajouter le rayonnement de notre diplomatie, la bonne gouvernance et la nouvelle autonomie de nos collectivités territoriales grâce à l’Acte 3 de la décentralisation. La liste est loin d’être exhaustive. Ce sont ces avancées considérables que nous devons rendre visibles et compréhensibles auprès des populations dont nous demandons les suffrages.
Chers camarades, chaque militant de notre coalition doit être le porte-étendard d’un nouveau type de citoyen qui explique et explicite bien pour convaincre. Cette bataille de communication ne doit pas être l’œuvre des seuls investis ou des personnes promues à des postes de responsabilité. Elle doit être l’affaire de tous, de la base au sommet. Nous devons former une équipe, faire comme les fourmis, travailler sans relâche en synergie. Dans un élan solidaire, nous pouvons gagner largement les élections de juillet 2017 dans tous les départements. A l’image d’une équipe de football, Benno bokk yaakaar doit demeurer ce qu’elle a toujours été : une famille solide, engagée et solidaire qui défie le temps, résiste aux coups fourrés et fait fi des tentatives de sabotage et de sabordage. Benno bokk yaakaar, ne serait-ce que sa durée de vie inédite et assez impressionnante, doit nous pousser à faire bloc autour des camarades qui figureront sur les listes à paraître le 9 juin 2017. Ces personnes qui ne sont rien d’autre que nos camarades, nos frères, nos sœurs demeurent les membres de notre même famille, notre durable bijou.
Chers camarades, essayons de comprendre la situation du Président qui devait faire les arbitrages nécessaires. Tout choix est difficile surtout lorsque le nombre de personnes demandeuses et méritantes est largement plus important que celui des postes à pourvoir. J’imagine le déchirement qui doit animer notre leader quand il s’était agi de trancher définitivement. Chers camarades, la meilleure manière de l’aider dans cet inconfortable dilemme, c’est de lui montrer que notre confiance est encore plus grande. Restons à ses côtés pour l’accompagner dans ces moments extrêmement chargés.
Chers camarades, la vie ne s’arrête pas à une élection législative. Pensez aux nombreuses femmes et aux nombreux hommes qui, chaque jour, se tuent pour les autres sans montrer un quelconque signe de frustration malgré le fait qu’ils ne sont pas promus alors qu’ils ont toutes les qualités indéniables. Soutenir le Président Macky Sall, c’est essayer de se mettre à sa place, de comprendre l’ampleur des défis qu’il doit relever, l’immensité de la tâche qui l’assaille quotidiennement et de la lourdeur de la charge qui pèse sur ses épaules. Servons-lui de levier pour porter haut notre cher Sénégal.
Chers camarades, j’ai appris auprès du Président Macky Sall deux qualités fondamentales que tout militant doit cultiver : la patience et l’altruisme. L’enga­gement politique, aussi fervent soit-il, doit être accompagné d’un bannissement de la précipitation. Soyons compréhensifs et rendons-nous compte que la patience vient inexorablement à bout de tout. Le parcours politique du Président Macky Sall est un exemple qui illustre à souhait, ce culte de la patience qui sied à l’ingénieur. Soyons solidaires entre nous aussi. Que ceux qui ont plus de moyens fassent un clin d’œil à leurs camarades de lutte. Je leur rappelle cette sagesse indienne : «Quand on monte des escaliers, on doit bien regarder ceux qui sont au rez-de-chaussée car on va les rencontrer de nouveau en redescendant.» Que ceux qui disposent de moyens pensent à soutenir ceux qui n’en n’ont pas (encore) et qui ont été leurs compagnons de galère, qui les ont soutenus quand c’était peu évident et qui continuent de leur apporter leur concours.
Chers camarades, la meilleure manière d’aborder les élections avec une assurance de victoire, c’est de mettre tous les atouts de notre côté en revenant aux vertus qui fondent la solidité de Benno : «Gagner ensemble, gouverner ensemble.» Que le militant de l’Alliance pour la République considère celui du Parti socialiste comme un autre soi-même. Que le sociétaire du Parti de l’Indépendance et du Travail fasse de même avec celui de l’Alliance des Forces de Progrès. Ainsi de suite. Il est bon et beau de contempler l’élégant compagnonnage des leaders de Benno pour être fier ; une véritable entente cordiale que nous devons consolider à la base en cessant de regarder l’allié com­me un autre.
Chers camarades de l’Alliance pour la République, il est de notre devoir de taire nos querelles inutiles qui ont été le lot quotidien ces derniers mois. Le fait que le président de notre Parti soit à la tête de Benno bokk yaakaar nous oblige à avoir un comportement exemplaire ponctué d’un engagement plus poussé, une ouverture plus grande, une solidarité plus active. Chers camarades, notre bilan en cinq ans est élogieux à tous points de vue. Défendons-le ! Chérissons-le ! Portons-le partout, même dans les hameaux les plus reculés ! Chers camarades, en attendant, le jour J, aidons nos camarades à aller retirer massivement leurs cartes d’électeur ! La victoire, une habitude dans la coalition Benno bokk yaakaar depuis sa création, ne laisse pas de place au doute. Travaillons à lui donner une plus grande ampleur.
Vive la Coalition Benno bokk yaakaar !
Vive le Président Macky Sall !
Cordialement !
Mamadou Moustapha FALL,
Coordonnateur de la Cellule républicaine
d’information et de communication (Cric)
Militant Apr à Pire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here