PARTAGER

Le Président Macky Sall a lancé un appel au dialogue avec l’opposition samedi, lors de son discours après la prière de l’Aïd-el-Kébir. Dans un communiqué signé de son coordonnateur, le Parti démocratique sénégalais (Pds) a fixé ses conditions. Selon Oumar Sarr et ses camarades, «depuis plus de cinq années, l’opposition qui a récusé l’actuel ministre de l’Intérieur ne cesse d’exiger la nomination d’une personnalité neutre et de consensus au ministère en charge des Elections». D’après eux, les dernières élections législatives montrent qu’il «est impératif de désigner une personnalité consensuelle au ministère de l’Intérieur». Dans la même veine, les Libéraux soutiennent qu’«il n’est pas possible d’instaurer la confiance et se concerter sur les questions essentielles de notre démocratie sans au préalable réinstaurer le consensus de toute la classe politique sur le processus démocratique». Le parti dirigé par Abdoulaye Wade demande aussi de «procéder à un audit indépendant du fichier électoral sous la supervision de l’Union africaine, des Etats-Unis et de l’Union européenne, de sorte que tous les Sénégalais qui le désirent soient inscrits sur les listes électorales et entrent en possession de leur carte d’électeur, contenant des énonciations exactes». De mê­me, le Pds souhaite la mise en place «d’un vrai organe indépendant de supervision et de contrôle du processus électoral en lieu et place de la Cena qui a perdu toute crédibilité et qui est devenue un simple supplétif du gouvernement».
Dans leur communiqué, les membres du Pds exigent aussi «un Conseil constitutionnel ca­pable de neutralité et dont au moins un ou deux membres seront désignés par le chef de l’opposition». Estimant qu’il «n’est pas possible d’instaurer la confiance et se concerter lorsque des pans entiers de notre justice sont soumis au pouvoir exécutif en totale violation du principe sacro-saint de la séparation des pouvoirs», le Pds veut qu’il soit désigné «à la tête de la Cour suprême des magistrats neutres, indépendants et d’une moralité irréprochable (…)».
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here