PARTAGER

Aliou Sall est un bon vivant, son physique l’atteste amplement. Voilà quelqu’un qui doit énormément souffrir en période de Ramadan, quand il doit attendre la tombée du jour pour s’adonner aux plaisirs du palais. Heureusement que, pour le moment, on en est encore loin. Car l’homme a un appétit d’ogre. Ses péripéties dans Petro Tim ne l’avaient pas empêché de briguer la mairie de Guédiawaye. Ce poste à peine obtenu, qu’il a convoité la présidence de l’Ams, pour diriger tous les maires du Sénégal. Il a même lorgné le Perchoir de l’Assemblée nationale, dit-on. Mais en lot de consolation, il se contentera pour le moment, de la Cdc et de ses milliards. S’il ne sait qu’en faire, il pourra demander des conseils à Cheikh Kanté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here