PARTAGER

Mais qui oserait penser à des vacances gouvernementales ? Dans un contexte marqué par un choc psychologique causé par une crise sanitaire et ses dégâts économiques sans précédent, un gouvernement responsable ne peut et ne doit même pas penser à une pause, petite soit-elle. N’oublions pas que tout était à l’arrêt. Puisque le Président l’a compris en décrétant «le vivre avec le virus», c’est justement le moment de rattraper le temps perdu. Et les ministres vont devoir apprendre à vivre sans vacances. Au moins cette fois-ci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here