PARTAGER

Le président régional des éleveurs de Diourbel rassure les musulmans du Baol. Seydi Kâ indique que les différents points de vente de moutons de la capitale du Baol sont déjà bien approvisionnés. Pour M. Kâ, il n’y a pas de risque de pénurie de moutons. Il soutient que le marché est bien approvisionné par rapport à l’année dernière à pareille époque. Il reconnaît tout de même que les prix ne sont pas encore abordables, parce que le prix plancher avoisine 100 mille francs Cfa pour avoir un mouton. A l’en croire, la pandémie du coronavirus a pratiquement bloqué tous les secteurs de l’économie. Malgré cela, poursuit l’éleveur, le marché est bien approvisionné en moutons. Et de préciser : «Le département de Mbacké a les plus grands foirails de la région dont ceux de Dindy et de Keur Kab, mais aussi ceux des départements de Bambey et Diourbel où il y a beaucoup de moutons. Sans compter le nombre important de camions attendus dans ces différents points de vente».
Profitant de l’occasion, le président des éleveurs déplore l’absence de foirail aux standards internationaux dans la région de Diourbel.
Quant à la présidente régionale du Directoire national des femmes en élevage (Dinfel), Amy Sow, elle a suggéré l’élargissement des foirails pour que les femmes aient de l’espace suffisant, afin de pouvoir vendre leurs moutons en toute quiétude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here