PARTAGER

Les vivres pour l’aide alimentaire d’urgence composé de riz, sucre, huile, savon, pâtes alimentaires, destinés à 1 000 000 de ménages, soit 8 000 000 de Sénégalais ayant subi directement les effets socio-économiques négatifs du Covid 19 seront «bientôt» distribués. L’annonce est du ministre du Développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, Mansour Faye.

Depuis l’application des mesures restrictives pour essayer d’endiguer la contamination, la plupart des ménages sont suspendus à une éventuelle distribution de l’aide alimentaire. Bientôt, elle pourrait faire son entrée dans les foyers sénégalais. Selon le ministre du Dév­eloppement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, les opérations de distribution vont démarrer sur l’ensemble du territoire national incessamment. Elle est destinée aux 588 045 ménages en situation de vulnérabilité régulièrement enregistrés et consolidés dans le Registre national unique (Rnu) mis en place par l’Etat. A ceux-là s’ajoutent les 411 955 ménages parmi ceux qui n’ont pas de revenus fixes réguliers. «Le ministère du Développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, à travers le Commissariat à la sécurité alimentaire (Csa), va procéder à l’achat de vivres pour l’aide alimentaire d’urgence (riz, sucre, huile, savon, pâtes alimentaires,…), destinés à 1 000 000 de ménages, soit 8 000 000 de Sénégalais ayant subi directement les effets socio-économiques négatifs du Covid 19», exprime la tutelle. D’après le ministre Mansour Faye, les Sénégalais dont les moyens de consommation, de nutrition et d’existence sont impactés du fait de la pandémie sont aussi concernés. Ils seront recensés et sélectionnés suivant un processus de ciblage communautaire. Ce travail se fera sous la coordination et la supervision des gouverneurs, des préfets et sous-préfets en relation avec les maires et les Forces de défense et de sécurité.
Dans un communiqué, le ministère informe que les comités qui seront mis en place seront chargés de l’identification, de la sélection et de la validation des listes desdits bénéficiaires dans les régions, départements, ar­ron­dissements, quartiers ou villages. «L’acquisition de ces denrées en procédure d’urgence se fera conformément à la règlementation en vigueur, dans le strict respect des dispositions du décret 2020-781 du 11 mars 2020 portant dérogation du Code des marchés publics. Toutefois, les services de l’Agence de régulation des marchés publics (Armp) seront mis à profit pour un meilleur encadrement dans la mise en œuvre des procédures», rassure Mansour Faye. Dans son message à la Nation du 23 mars 2020, le président de la République, Macky Sall, a décidé d’apporter l’assistance et l’appui nécessaires aux personnes et ménages vulnérables, pour atténuer les impacts de la pandémie du Covid 19 sur les populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here