PARTAGER
Amadou Hott, ministre de l’Economie, de la coopération et du plan

Le ministre de l’Economie, de la coopération et du plan, veut avoir un retour sur la phase opérationnelle du Programme de résilience économique et sociale (Pres). Pour cela, Amadou Hott a fait un tour dans les Petites et moyennes entreprises (Pme) au Nord du Sénégal.

Le ministre de l’Economie, du plan et de la coopération a effectué les jeudi et vendredi derniers, une visite dans la région de Saint-Louis, pour s’enquérir de la mise en œuvre du mécanisme d’appui aux entreprises impactées par le Covid-19. En effet, dans le cadre du Programme de résilience économique et sociale (Pres), l’Etat a dégagé une enveloppe de 200 milliards de francs Cfa pour perfuser les Pme en difficulté du fait de la pandémie.
La Société d’exploitation des ressources industrielles et commerciales (Seric), qui s’active dans la production de riz, de pom­me de terre…, a accueilli en premier la délégation ministérielle.
L’autre étape de la visite de Amadou Hott a été la Compagnie agricole de Saint-Louis (Casl), spécialisée dans la production rizicole. La troisième entreprise qui a été visitée, c’est Vital du Groupe Zenil, qui dispose d’une unité de transformation de riz paddy de trois lignes et commercialise son produit sous la marque «Rixel».
«A ce stade du processus, j’ai jugé nécessaire d’effectuer des visites de proximité auprès des entreprises ayant bénéficié du mécanisme afin d’avoir un retour sur sa phase opérationnelle», a soutenu Amadou Hott à travers un communiqué. Le ministre dit avoir été impressionné par la qualité du travail abattu par ces entreprises qui emploient, à elles trois, plus de 800 employés. «Je salue le leadership de la Bnde qui a fortement adhéré au dispositif en accompagnant beaucoup d’entreprises. Je salue également le soutien technique très apprécié du Fongip», a-t-il dit. Les entreprises ont partagé avec lui leurs contraintes liées à la fiscalité, à la concurrence déloyale, à l’accès au financement, au coût des facteurs de production, etc.
Amadou Hott a assuré à ses hôtes que l’ensemble de leurs préoccupations feront l’objet d’échanges avec ses collègues du gouvernement en charge des Finances et du budget, de l’Agriculture, du Commerce, de l’Industrie, entre autres, dans le cadre du Plan de relance de l’économie nationale (Pren) en cours d’élaboration par ses services.
La journée d’hier a été marquée par d’autres rencontres, notamment à la société de microfinance, Freprodes, entre autres. Cette dernière a bénéficié d’une ligne de financement de 200 millions Cfa à travers le Fongip pour le soutien des Tpe affectées par la crise dans le cadre du Prees.
Amadou Hott a terminé sa tournée par la rencontre avec les organisations professionnelles du secteur privé local et des chefs d’entreprise de Saint-Louis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here