PARTAGER

Le gouvernement en avait exprimé le souhait depuis le début. Renforcer les moyens des médias sénégalais pour leur permettre de prendre part à la sensibilisation dans la lutte contre le coronavirus. C’est dans cet ordre d’idées que le Ministère de la santé et de l’action sociale (Msas) a dégagé une enveloppe financière pour appuyer les médias.
Et les choses se sont faites dans la diligence puisque, dès hier, le journal Le Quotidien a reçu notification de sa banque qu’un virement à son ordre venait d’être effectué, pour un montant de 3 millions de francs Cfa. Face aux besoins et aux charges des rédactions, décuplés par les conditions de travail dans un contexte de Covid 19, on pourrait estimer le montant dérisoire, mais il a déjà le bonheur d’exister, et les uns et les autres devront faire avec. On espère tout simplement que les autres mesures annoncées par le chef de l’Etat, et confirmées par les représentants de la presse qui avaient été reçus en audience dernièrement, seront beaucoup plus consistantes.
Et surtout, tous les journalistes espèrent que l’incertitude qui persiste dans leurs conditions de travail en période de couvre-feu, sera très rapidement dissipée. Dans ce domaine, les services du Ministère de l’Intérieur ne font pas particulièrement preuve de diligence, et l’on se demande bien pourquoi. C’est à croire que l’on voudrait, par différents artifices, gêner le travail des médias, sans avoir à les «confiner officiellement».
mgueye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here