PARTAGER

A Rufisque, les jeunes du mouvement Macky bilan + ont investi les quartiers pour appuyer les couches vulnérables dans ce contexte de Covdi-19 et du Ramadan.

Le mouvement Macky bilan + sillonne depuis trois semaines les artères de Rufisque, principalement à Guendel, pour distribuer des denrées alimentaires à la population en cette période de Ramadan, mais également participer à la solidarité collective lancée par le président de la République, Macky Sall, alors que la pandémie du Covid-19 frappe durement plusieurs couches sociales. En tout cas, ces membres qui l’effectuent dans la sobriété et le respect des mesures barrières, car «puisées dans leurs propres moyens financiers», expliquent leur geste par leur «attachement à Rufisque et au Sénégal et dans le patriotisme de ces jeunes pour poser ce geste». «Avoir réussi cela seuls, en tant que jeunes, est notre grande fierté. Nos moyens sont modestes, mais nous avons agi. Si chacun se demandait ce qu’il peut faire pour les populations dans le besoin en attendant que l’appui de l’Etat lui parvienne, nous apporterions tous une contribution, si modeste soit-elle. Chers compatriotes, lorsqu’on est sur le terrain, on se rend compte que beaucoup de familles ont besoin d’aide. Nous, jeunes de Macky bilan+, possédons peu, mais nous avons partagé ce peu du fond du cœur», explique le président du mouvement. Selon Amadou Lindor Fall, si dans d’autres circonstances et sans les mesures barrières «nos jeunes auraient été nombreux à sillonner les quartiers pour montrer la vitalité de notre mouvement, la période que nous vivons n’a pas besoin de tapage, d’attroupement et de bousculade. Au-delà de l’appui à notre leader, le Président Macky Sall, pour le soutenir dans sa volonté de sortir le pays de cette situation sanitaire et économique difficile, nous avons à cœur Rufisque et le Sénégal».
Aujourd’hui, le président du mouvement demande une mobilisation générale de tous les jeunes «pour livrer ensemble un combat qui ne sera pas facile, car l’ennemie, le Covid-19, se montre coriace et imprévisible». Il salue en même temps «notre résilience sanitaire, économique et sociale et nous encourageons encore le président de la République à demeurer à l’écoute de toutes les bonnes initiatives du pouvoir, de l’opposition, de la société civile, du milieu religieux et du milieu de l’entreprise pour tirer le meilleur de chacun pour avancer. Ce combat est celui de tous. Il ne peut être que cela, sinon il sera la défaite de tous». Par ailleurs, M. Fall apporte sa totale adhésion à l’assouplissement du couvre-feu, de la fréquentation des mosquées et des lieux de travail, surtout le secteur de l’informel. «C’est la décision d’un leader qui comprend les réalités économiques, culturelles et religieuses de son pays. En effet, le Président a fait preuve de bon sens en reconfirmant partout les consignes de base indispensables pour contenir la propagation du virus, mais également en sauvegardant une vie économique qui nous évite le chaos social et en favorisant aussi une liberté de pratique cultuelle, qui s’exerce dans le respect des mesures barrières.»

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here