PARTAGER

Acteur de développement, Mamadou Guèye est un Parcellois pour-sang qui s’est engagé pour le «bien-être de ses voisins». Après une journée de consultations il y a quelques mois, il a organisé ce week-end une journée de «circoncision» en faveur de 200 enfants issus de familles démunies de cette grande commune. Il dit pour justifier ces actes de bienfaisance : «C’est une façon de rester proche des populations. Nous voulons faire la politique autrement en rendant service aux populations ; d’où cette initiative. Il faut rompre une vieille habitude chez les acteurs politiques qui consiste à n’aller vers les populations que quand on a besoin de leurs suffrages. Faire la politique autrement, c’est apporter des services aux populations afin qu’elles aient confiance demain aux politiques.» Ces gamins bénéficieront aussi de kit de médicaments pour le suivi médical.
Au centre scolaire Acapes, l’ambiance est bon enfant. A travers cet acte, les gamins viennent de franchir une nouvelle phase dans leur croissance humaine. Et lui donc ? «Moi je ne cours après rien du tout. Je préfère juste rester aux côtés de mes parents, mes voisins en les appuyant», répond-il. Même pas pour un poste politique ? «Je suis pour l’instant conseiller municipal. Nous portons la voix de la population. Essayons aussi tant bien que mal de résoudre les problèmes de la population», insiste-t-il. Il consent juste à admettre que ses activités collent avec l’initiative du Président Sall qui avait lancé «l’année sociale». Surnommé Guèye Original, cet homme de teint noir, Lébou pur-sang, est serein et a les «pieds sur terre». Titulaire d’un diplôme supérieur en finance-comptabilité, actuellement comptable aux cours Sainte Marie de Hann, conseiller municipal depuis 2014, il tient représenter dignement dans ses fonctions électives en offrant des financements aux Gie, des formations en faveur des femmes et des jeunes, entre autres. «C’est notre rôle en tant que conseiller municipal, au-delà de la politique. La politique n’est rien d’autre que la gestion de la cité. Notre rôle, c’est d’assister la commune. Notre rôle est de servir la communauté. La politique est l’art de gérer la cité, de faire de bonnes actions», répète-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here