PARTAGER

24 heures après le lancement de la 27ème édition, le Festival de jazz de Saint-Louis a reçu le traditionnel soutien financier du Président Macky Sall. Absent à l’ouverture, c’est finalement le tout nouveau ministre de la Culture et de la communication, Abdoulaye Diop, qui est venu le lendemain apporter l’enveloppe du chef de l’Etat.
Le ministre de la Culture a en effet fait d’une pierre deux coups, car non seulement il a apporté du baume au cœur des organisateurs en leur remettant une enveloppe de 15 millions de francs Cfa du Président Macky Sall, mais a par la même occasion fait le déplacement sur Saint-Louis et atténué la frustration des membres de l’association Saint-Louis jazz provoquée par son absence de la cérémonie d’ouverture, la veille. Lors de la petite cérémonie organisée pour la remise de l’enveloppe, Abdoulaye Diop, qui a fait savoir qu’il est venu apporter le soutien financier du Président Macky Sall en plus de l’appui institutionnel, a promis d’engager la réflexion pour voir comment trouver des solutions aux problèmes du Festival de jazz de Saint-Louis. «On va voir les problèmes ensemble pour le rayonnement de cette manifestation qui prend de l’ampleur et de la maturité», a dit le ministre de la Culture et de la communication. «Avec les autorités du ministère, on va tous ensemble travailler à cela», a ajouté Abdoulaye Diop qui a aussi remercié les responsables de Saint-Louis Jazz pour la générosité dont ils ont fait montre et souligné que «la valeur de la culture est importante et le festival participe dans ce sens».
Présent aussi à cette cérémonie, le maire de Saint-Louis a beaucoup plaidé pour le Festival de jazz. Mansour Faye a en effet invité le ministre de la Culture à inscrire dans son budget de 2020 une rubrique Festival de jazz de Saint-Louis d’une cinquantaine de millions de francs par exemple pour accompagner l’organisation. Cela permettra, selon l’édile de la ville, «de ne plus solliciter le président (de la République) qui, de manière discrétionnaire, vient en aide chaque année au festival». Le premier magistrat de Saint-Louis s’est dit d’ailleurs prêt à accompagner ce plaidoyer en faveur du festival.
Le président de l’association Saint-Louis jazz, Me Ibrahima Diop, s’est quant à lui dit réconforté par ce qu’a dit le ministre de la Culture avant de remercier le Président Macky Sall.
cndiongue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here