PARTAGER

Comme chaque année, l’ambassade d’Israël a organisé hier un «don de moutons» à des nécessiteux. Elle a offert 40 béliers aux personnes vivant avec un handicap. «Chaque année, nous diversifions nos bénéficiaires. L’année dernière, nous étions à Bambilor. En 2015, nous étions au Centre Guindi. Cette année, nous avons ciblé les personnes en situation de handicap», explique Paul Hirschson, ambassadeur d’Israël à Dakar. Il poursuit : «Nous donnons aussi quelques moutons aux enfants de la rue, aux orphelinats et à des lépreux.» Selon M. Hirschson, il s’agit d’un geste qui permet de raffermir les liens entre le Peuple sénégalais et juif. «Nous avons pensé que la Tabaski est une opportunité pour nous de présenter une relation entre les deux communautés religieuses, c’est aussi une autre opportunité d’être avec le public. Nous avons pensé qu’il y a des personnes qui ont besoin d’aide», justifie l’ambassadeur d’Israël à Dakar.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here