PARTAGER

Après l’Afp et le Parti socialiste, l’Alliance pour la République a investi hier le candidat Macky Sall. L’actuel président de la Répu­blique ne doute aucunement de sa victoire au premier tour de la Présidentielle de 2019.

Les trois heures d’attente n’ont pas été longues pour les militants du parti au pouvoir. Pancartes au vent, tenues beiges et marron, couleurs de leur formation politique, hommes et femmes préparaient le terrain à leur leader. Accompagnés par les rythmes endiablés de la percussion et les envolées des troupes de ndawrabine, ils chantaient le bilan «positif» du président de la République Macky Sall, sous le regard d’une vingtaine de ministres. La République était au King Fahd Palace Hôtel. Et en fête.
De temps en temps, des autorités se mettaient au rythme de leurs militants. Ils se levaient ensemble, les deux doigts en l’air comme pour dire : «Le deuxième mandat est acquis.» 2019, c’est demain et la confiance est de mise en attendant l’échéance. Enfin, 18 heures 8 minutes, fin de l’attente, le leader de l’Apr entre sous le chapiteau. Tout souriant, il défile sur le tapis rouge, la main droite levée pour saluer ses partisans. Puis s’installe à côté de Moustapha Niasse et écoute les militants entonner : «Président mo bari doolé». Et sacrifie à son fameux «fagning fagning fagn fagn fagn watia tia» (Traduire : Même si tu détestes une personne, tu ne peux empêcher la pluie de tomber sur elle.» Cette fois-ci en position assise, la main droite vers le ciel.
Le porte-parole du congrès, Abdou Mbow, s’est dit convaincu que le bilan du chef de l’Etat à la tête du pays va faciliter la victoire de la coalition Benno bokk yaakaar.
Le candidat de l’Alliance pour la République a entamé sa prise de parole de manière très détendue à la suite d’une chanson : «Bour yalla manguilay niane Macky dieul ndam li» (Bon Dieu, je vous implore de faire de Macky Sall le vainqueur). Des termes repris en chœur par les Apéristes. Sur un ton plus solennel, il se dit confiant quant à une victoire de la coalition Benno bokk yaakaar au soir du 24 février 2019. «Merci d’avoir renouvelé votre confiance en moi. En 10 ans de compagnonnage, vous n’avez jamais failli. Nous allons continuer sur cette dynamique. Aujourd’hui, je n’ai aucun doute sur notre victoire à la prochaine élection présidentielle», a-t-il rassuré.
En outre, le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, s’est félicité de la confiance entre les partis membres de Benno bokk yaakaar. Il a appelé au travail pour la réélection de leur candidat en 2019. «Nous avons déjà 2 millions de signatures. Que ceux qui te défient dévoilent leurs chiffres. Le Peuple a vu, le Peuple a compris, le Peuple a accepté. Nous allons investir le terrain pour un deuxième mandat. Que Dieu vous le donne !»
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here