PARTAGER

La guerre Aliou Sall-Lat Diop continue via leurs seconds couteaux. Des jeunes apéristes de Wakhinane Nimzatt ont, lors d’un point de presse, déclaré Lat Diop persona non grata dans leur commune. «Nous savons qu’il est protégé par la Première dame et c’est pourquoi il se croit tout permis. Parce que c’est lui qui monte des jeunes contre le coordonnateur départemental Aliou Sall», accuse Aliou Dia. Ils dénoncent que M. Diop recrute dans les rangs de l’Apr. «Si c’est pour démarcher des responsables de l’opposition, nous n’y voyons pas d’inconvénients. Mais venir avec son argent débaucher des militants du parti pour renforcer son mouvement, cela est inacceptable. Nous interpellons les autorités sur ces agissements de Lat Diop», a-t-il dit.
Sur un autre registre, les jeunes pro-Aliou Sall ont magnifié la cérémonie de remise des clés de l’arène nationale par le Président chinois à son homologue sénégalais. «Nous encourageons le chef de l’Etat à continuer sur cette lancée. Nous ferons tout notre possible pour sa réélection au premier tour. Cependant, nous demandons aux autorités compétentes, chargées de la distribution de l’eau, de faire des efforts, car actuellement certains quartiers de la banlieue vivent le calvaire», a souligné Aliou Dia.

Le camp de Lat Diop appelle à l’apaisement
Réagissant à cette sortie des jeunes pro-Aliou Sall, le camp de Lat Diop minimise et appelle à «l’apaisement» et à «l’unité». «Ces jeunes n’avaient pas à attaquer Lat Diop. D’ailleurs, l’heure n’est pas aux querelles et tiraillements. Nous devons travailler pour réélire le chef de l’Etat. Et en tant que responsable, Lat Diop est venu me rendre visite dans le cadre du travail. Nous sommes tous dans le même parti. Alors, nous demandons à ces jeunes de se calmer parce que ces sorties sont inutiles et ne vont pas dans le sens de l’unité», tempère Oussou Dia, un proche de Lat Diop.
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here