PARTAGER

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a évalué la couverture médiatique de la période de précampagne. Il a relève de « nombreuses violations » de l’interdiction de propagande identifiée ou déguisée pendant les trente jours précédant l’ouverture officielle de la campagne électorale. L’organe dirigé par Babacar Touré informe avoir adressé des mises en demeure et des observations aux «médias fautifs». Le Cnra rappelle, pour la campagne en tant que telle, l’interdiction de «l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale par la voie de la presse, de la radio diffusion et de la télévision» et invite les médias publics et privés au «respect rigoureux des règles d’équité et d’équilibre dans le traitement des activités des candidats ou listes de candidats». Bref, à faire valoir «l’esprit de responsabilité».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here