PARTAGER

Il ne faudra pas compter sur la ministre de la Jeunesse pour voir politisées les intempéries que constituent les inondations. Responsable de l’Alliance pour la République (Apr) au niveau du département de Guédiawaye, Néné Fatoumata Tall a pris prétexte de sa rencontre hier avec le Conseil de la jeunesse de Pikine pour s’insurger contre ses adversaires politiques qui donnent un caractère politicien aux inondations. Ainsi, face à la presse, la ministre de la Jeunesse a lancé un appel contre «la politisation des inondations». «Aujourd’hui, nous avons constaté qu’il y a des politiciens qui sont en train de mener une campagne sans se rendre compte des souffrances des Sénégalais. Ce qui n’est pas normal», fait remarquer Néné Fatoumata Tall. Cette dernière dira à l’attention de ses compatriotes : «Nous demandons aux populations de ne pas se laisser faire. Parce que ces gens ne visent que leurs propres intérêts et non ceux des populations.»

Pas de caravane des «Vacances citoyennes», cette année
Par ailleurs, la ministre de la Jeunesse, Néné Fatoumata Tall, a tenu un tête-à-tête avec le Conseil de la jeunesse de Pikine. L’objectif de cette rencontre est, selon elle, de s’enquérir des problèmes des jeunes avant de rappeler encore, pour ce qui concerne cette année, qu’il n’y aura pas de caravane des «Vacances citoyennes». «Nous allons continuer des séries de visites au niveau national, à sensibiliser sur le coronavirus. Mais surtout à assister les populations dans le cadre des inondations. Nous avons discuté du Dac (Ndlr : Domaine agricole communautaire) de Sangalkam et aussi de la construction d’une maison de la citoyenneté. Et Pikine fait partie des huit départements qui vont abriter ces maisons-là. Nous avons recueilli les explications et propositions des jeunes, nous allons travailler en étroite collaboration», a laissé entendre la ministre.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here