PARTAGER

La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (Raddho) salue «l’appel au dialogue républicain lancé par le président de la République aux forces vives de la Nation, notamment les leaders de l’opposition et de la société civile, y compris les Présidents Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, pour bâtir ensemble un Sénégal de paix et de concorde». Dans un communiqué, les membres de cette organisation appellent le chef de l’Etat à «prendre les mesures d’apaisement relevant de sa compétence exclusive à l’égard de Messieurs Khalifa Ababacar Sall et Karim Wade». Elle invite donc «l’ensemble des acteurs politiques et la société civile à saisir cette opportunité pour instaurer un dialogue politique franc et sincère avec les autorités en vue de trouver des consensus forts autour des chantiers de développement du pays et des consultations électorales qui se profilent à l’horizon, dont les élections locales de 2019 et les Législatives de 2022».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here