PARTAGER

Le début de saison de Wahbi Khazri est un peu timide au regard de se deux prestations en Ligue 1, face au Dijon Fco (2-1), même s’il a offert un passe décisive, et contre Brest (1-1). L’attaquant de l’Asse est d’ailleurs critiqué à tort d’être en surpoids, car selon Evect, «il est à son poids de forme (82 kg), il n’est donc pas revenu avec des kilos en trop, comme certaines photos pouvaient le laisser penser». L’international tunisien bénéficie cependant de circonstances atténuantes, selon Alain Giresse. L’ex-sélectionneur des Aigles de Carthage estime en effet que Wahbi Khazri a enchaîné les compétitions et n’a pas bien récupéré. «Wahbi se retrouve dans la situation de pas mal d’Africains qui avaient déjà disputé la Coupe du monde, l’été dernier et la Can cette année. Ça plombe la tête et les jambes», a expliqué le technicien français, dans L’Equipe. «Même s’ils ont profité d’une rallonge pour partir en vacances derrière, que tu le veuilles ou non, elles ont été escamotées. Ils ont dû s’entretenir pendant leur repos. C’est comme un cadre qui amène son ordinateur en vacances. Il ne bénéficie pas d’une vraie régénération. Wahbi paye l’addition aujourd’hui», a poursuivi Giresse. «C’est facile de dire que les footballeurs sont des pros, mais tout ça, ce ne sont que des mots, car à un moment, il y a la réalité. Elle te rattrape», a-t-il insisté. Sinon, selon le coach de 67 ans, Wahbi Khazri «est un vrai joueur de football, un vrai professionnel, doté d’une grande correction et d’un bon état d’esprit». Il faut rappeler qu’après la Coupe du monde en Russie (juin-juillet 2018), le Tunisien fait une saison 2018-2019 pleine (32 matchs de Ligue 1 disputés) et a enchaîné avec la Coupe d’Afrique des Nations (Can) en Egypte (juin-juillet 2019).
Foot-sur7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here